Accueil > Publications > Progrès en Urologie > Numéro Supplément 4- Volume 19- pp. S161-S200 (Décembre 2009)

    Numéro Supplément 4- Volume 19- pp. S161-S200 (Décembre 2009)

    • Lire l'article Ajouter à ma sélection Désélectionner
    • Lire l'article Ajouter à ma sélection Désélectionner
    • Dysfonctions sexuelles après prostatectomie totale

      Résumé

      La dysfonction érectile n’est pas la seule dysfonction sexuelle altérant la qualité de vie des patients après prostatectomie totale pour cancer. Les patients doivent bénéficier d’une information complète concernant ces conséquences et les mesures de prévention et de traitement qui pourront être mises en place précocement après l’intervention. La fonction érectile pré-opératoire et la motivation du couple sont des éléments essentiels déterminant la qualité de la récupération d’une sexualité satisfaisante après l’intervention. Une dysfonction érectile découverte avant l’intervention doit faire l’objet d’une prise en charge médicale (évaluation des facteurs de risques et comorbidités associées) au même titre que si elle avait été le motif de la consultation. La qualité du geste chirurgical est l’autre élément déterminant qui doit faire l’objet d’une indication justifiée et d’une technique codifiée.

      Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

      Dysfonctions sexuelles après prostatectomie totale

      Summary

      Erectile dysfunction is not the only sexual dysfunction that impact quality of life of patients following radical prostatectomy for prostate cancer. Patients must be informed about these consequences and also about the prevention and treatment modalities that could be proposed after surgery. Preoperative erectile function and couple motivation are predictive of the quality of the sexual relationship after radical prostatectomy. A preoperative erectile dysfunction must be investigated as well as if it was the main symptom (evaluation of comorbidities, cardiovascular and psychological risk factors). The quality of the preservation of the neurovascular bundles is the other main determinant that must be decided according to cancer characteristics and performed according to a mastered surgical technic.

    • Lire l'article Ajouter à ma sélection Désélectionner
    • Dysfonctions sexuelles après curiethérapie et radiothérapie externe de la prostate pour cancer de la prostate localisé

      Résumé
      Objectifs

      La curiethérapie et la radiothérapie externe sont deux traitements du cancer de la prostate localisé. La sexualité étant un important déterminant de la qualité de vie, et son maintien pouvant entrer en jeu dans le choix du traitement du cancer de la prostate, nous avons souhaité faire le point concernant les effets sexuels de la radiothérapie externe et de la curiethérapie de la prostate.

      Méthode

      Une recherché sur PubMed a été réalisée en utilisant les mots-clés : prostate cancer, erectile dysfunction, radiotherapy, brachytherapy, ejaculation et orgasm.

      Résultats

      Après curiethérapie comme après radiothérapie de la prostate, des troubles sexuels apparaissent progressivement, la dysfonction érectile survenant généralement 12 à 18 mois après traitement.

      Bien que les mécanismes physiopathologiques aboutissant à la dysfonction érectile après curiethérapie et radiothérapie de la prostate ne soient pas clairement identifies, l’atteinte vasculaire et des bandelettes neurovasculaires, et l’irradiation des corps érectiles semblent les principaux mécanismes à l’origine de la dysfonction érectile. Encore peu de données existent concernant l’éjaculation et l’orgasme après traitement radiothérapique du cancer de la prostate. Des données récentes montrent que les hommes traités par curiethérapie conservent généralement une éjaculation et un orgasme, mais qu’ils décrivent souvent une réduction du volume de sperme et une détérioration de l’orgasme. Les patients ayant un cancer de la prostate localisé devraient être informés des conséquences possibles de la radiothérapie et de la curiethérapie de la prostate sur leurs fonctions sexuelles avant qu’ils ne fassent le choix du traitement de leur maladie. Ils devraient également être informés des possibilités de traitement de la dysfonction érectile.

      Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

      Dysfonctions sexuelles après curiethérapie et radiothérapie externe de la prostate pour cancer de la prostate localisé

      Summary
      Objectives

      Knowing the importance of sexuality items in the choice by the patient of the modality of treatment of localized prostate cancer, we aimed at reviewing and updating the effects of prostate radiotherapy and brachytherapy on sexual functions.

      Method

      A PubMed search was done using the keywords: prostate cancer, erectile dysfunction, radiotherapy, brachytherapy, ejaculation and orgasm.

      Results

      After both radiotherapy and brachytherapy, sexual troubles occur progressively, the onset of occurrence of erectile dysfunction being 12-18 months after both treatments. Even though the pathophysiological pathways by which radiotherapy and brachytherapy result in erectile dysfunction have not yet been fully clarified, arterial damage and exposure of neurovascular bundle to high levels of radiation seem to be two main causes of erectile dysfunction after radiotherapy and brachytherapy. The radiation dose received by the corpora cavernosa at the crurae of the penis may also be important in the etiology of erectile dysfunction. Another important factor following radiotherapy is the treatment modality. Not many data about ejaculation and orgasm after radiation treatments have been published yet. Recent data show that most of the population treated by brachytherapy conserves ejaculation and orgasm after treatment, even if a majority describe reduction of volume and deterioration of orgasm. Patients need to be correctly informed on the possible sequela of radiotherapy and brachytherapy on their sexual well-being while planning their treatment. Patients should also be informed about the possible treatment modalities for erectile dysfunction.

    • Lire l'article Ajouter à ma sélection Désélectionner
    • Qualité de vie après traitement du cancer de la prostate localisé

      Résumé

      Les patients traités pour un cancer de la prostate et leurs partenaires s’accordent pour classer les différents domaines de la qualité de vie avec par ordre d’importance décroissante ; la vie sexuelle, la vitalité, les troubles urinaires irritatifs et obstructifs, l’incontinence et les fonctions intestinales. Chacune des modalités thérapeutiques de première intention du cancer de la prostate possède un profil spécifique de modifications des domaines de la qualité de vie sexuelle, urinaire, intestinale et de la vitalité. Il est de plus très difficile de prévoir pour un patient donné l’importance des modifications et leur perception par le patient ainsi que leurs implications dans la vie du couple. L’information, la prévention et la prise en charge précoce des séquelles permettent d’en limiter les conséquences néfastes pour la qualité de vie.

      Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

      Qualité de vie après traitement du cancer de la prostate localisé

      Summary

      Patients treated for a prostate cancer and their partners agree to classify importance of quality of life domains as follow: first sexual life, vitality, irritative and obstructive urinary tract symptoms, urinary incontinence and bowel function. Each first line treatment of prostate cancer (radiotherapy, brachytherapy and surgery) is responsible for a specific quality of life domains modification profile. It is very difficult to predict, for a given patient, the importance of the sequellae and their perception by the patient and the partner. Information, prevention and early treatment of the sequellae allow improving quality of life.

    • Lire l'article Ajouter à ma sélection Désélectionner
    • Le respect de l’intégrité capsulaire dans la prostatectomie radicale à ciel ouvert avec préservation nerveuse

      Résumé
      Introduction

      La reprise de la fonction sexuelle après prostatectomie radicale doit être évaluée en fonction du risque carcinologique encouru.

      Objectif

      Définir des critères de qualité, dont le risque de marges positives iatrogènes, pour évaluer la technique de préservation des lames vasculo-nerveuses et ses résultats fonctionnels.

      Intervention

      Prostatectomie radicale avec préservation des lames vasculo-nerveuses en respectant l’intégrité capsulaire.

      Méthode

      Étude histologique selon le protocole de Stanford et de la fonction érectile selon le score IIEF-5.

      Résultats

      Étude prospective de 507 patients consécutifs. Préservation nerveuse bilatérale 88,1% (n =273), unilatérale 11,9% (n =37). Risque de marges positives iatrogènes : 5%, marges d’exérèses positives totales : 6,3% (pT2=2,2%, pT3=14,5%). Récupération des rapports sexuels avec ou sans IPDE5 : 83,5% à 1 an et 95,1% à 2 ans.

      Conclusion

      La préservation des lames vasculo-nerveuses peut être réalisée dans un plan extracapsulaire apportant une grande sécurité carcinologique tout en maintenant des résultats fonctionnels excellents.

      Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

      Le respect de l’intégrité capsulaire dans la prostatectomie radicale à ciel ouvert avec préservation nerveuse

      Summary
      Background

      Potency recovery after radical prostatectomy (RP) has to be weighed against the risks of nerve-sparing surgery in relation to long-term cancer control.

      Objective

      To apply quality control criteria for RP, define the risk of iatrogenic positive margins and evaluate nerve-sparing dissection and sexual outcomes.

      Intervention

      Nerve-sparing retropubic RP with “extracapsular” dissection.

      Method

      Histopathology : whole-mount 3-mm serial sections from the prostate apex to base using the Stanford technique. Recovery of erectile function evaluated with the abridged version of the International Index for Erectile Function (IIEF-5).

      Results

      Prospective study about 507 consecutive RP candidates. Bilateral nerve-sparing (n=273, 88.1%), unilateral (n=37, 11.9%). The risk of iatrogenic positive margins was 5%. The positive surgical margin rate was 6.3% (2.2% for pT2 and 14.5% for pT3). The potency recovery rate with or without type 5 phosphodiesterase inhibitor assistance was 83.5% at 1 year and 95.1% at 2 years.

      Conclusion

      Nerve-sparing can be performed in a dissection plane outside the boundaries of the capsule, thus ensuring oncological safety whilst providing highly satisfactory potency recovery rates.

    • Lire l'article Ajouter à ma sélection Désélectionner
    • Préservation neurologique et vasculaire au cours de la prostatectomie totale laparoscopique

      Résumé

      L’objectif de la préservation nerveuse est de traumatiser le moins possible les fibres non myélinisées et les artères qui se destinent aux corps caverneux. Le plan anatomique de la dissection peut être inter ou extra fascial et il est possible de préserver toute ou partie des pédicules neurovasculaires. La technique dépend du risque carcinologique évalué et des caractéristiques anatomiques locales. La préservation des artères pudendales accessoires doit également être tentée, lorsqu’elles sont identifiées afin d’améliorer les chances de récupérer des érections naturelles.

      Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

      Préservation neurologique et vasculaire au cours de la prostatectomie totale laparoscopique

      Summary

      The objective of the cavernous nerve preservation is to avoid injury of the unmyelinated nerve fibers and arteries destined to the corpora cavernosa. Dissection anatomical plans could be inter or extra fascial allowing complete or partial neurovascular bundle preservation. The technic is choosen according to the carcinological evaluated risk and anatomical characteristics. Accessory pudendal arteries preservation must be performed when such an arterie is identified in order to improve the chance of recovery of spontaneous erections.

    • Prostatectomie totale robot-assistée

      Prog Urol, 2009, Supplément 4, 19, S183

      Voir l'abstract Summary

      Lire l'article Ajouter à ma sélection Désélectionner
    • Prostatectomie totale robot-assistée

      Résumé

      Le début du XXIe siècle a ouvert l’ère de la chirurgie robotique qui concurrence aujourd’hui la chirurgie conventionnelle dite « à ciel ouvert ». Les urologues se sont emparés de la chirurgie robotique pour l’appliquer à des interventions complexes comme la prostatectomie totale. Les progrès révolutionnaires qu’apportent le Robot Chirurgical Da Vinci® sont une qualité visuelle inégalée, tridimensionnelle, un système de commande efficace à partir de la console par manettes ergonomiques et pédales, et le système de rotation des instruments (endowrist) en bout d’instruments, qui permet des mouvements équivalents et même supérieurs à ceux du poignet du chirurgien, permettant un geste naturel pour le chirurgien et une précision de dissection et de sutures dans des espaces anatomiques confinés. Le système Da Vinci® permet de réaliser une préservation nerveuse dans tous les plans décrits (inter, intra ou extra fascial) au cours d’une prostatectomie totale par une voie d’abord coelioscopique, avec une courbe d’apprentissage plus courte et des résultats plus rapidement reproductibles par un chirurgien moins ou peu expérimenté en cœlioscopie.

      Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

      Prostatectomie totale robot-assistée

      Summary

      The beginning of the 21rst century have ushered the new era of robotic surgery that now challenges conventional open surgery. Robotic surgery has been embraced by urologists who have applied it to complex surgical procedures such as radical prostatectomy. The revolutionary improvements provided by the Da Vinci Surgical System® combines superior 3D visualization along with enhanced dexterity such as the endowrist allowing distal supranatural rotation of instruments, precision and control in an intuitive, ergonomic interface with breakthrough surgical dissection and suturing capabilities in confined spaces. Da Vinci Surgical System® allows to perform nerve sparing radical prostatectomy techniques in various surgical plans (inter, intra and extrafascial) with a shorter learning curve and probably outcomes more rapidly reproducible by a less experienced laparoscopic surgeon.

    • Lire l'article Ajouter à ma sélection Désélectionner
    • Rééducation érectile après prostatectomie totale

      Résumé

      Le concept de la rééducation érectile comprend l’ensemble des procédures destinées à améliorer l’oxygénation du tissu érectile afin d’éviter les lésions tissulaires qui surviennent pendant la période de récupération nerveuse après prostatectomie totale. De nombreux travaux de recherche supportent le rationnel et les mécanismes physiologiques de cette rééducation mais peu d’études cliniques permettent d’obtenir une preuve de son efficacité en clinique. Dans l’attente de nouvelles études, il est recommandé que soit proposée aux patients après PT une rééducation pharmacologique active. Celle-ci repose sur la réalisation régulière d’actes sexuels, idéalement 1 à 3 fois par semaine. Les érections peuvent être déclenchées par des d’IIC de PGE1 mais le patient peut également avoir recours à la prise à la demande d’IPDE5. L’utilisation quotidienne d’iPDE5 a fait l’objet de résultats controversés et ne peut être systématiquement recommandée dans l’attente de nouveaux résultats. La durée nécessaire de cette rééducation peut être de deux ans, les résultats s’améliorant avec le temps.

      Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

      Rééducation érectile après prostatectomie totale

      Summary

      The concept of penile rehabilitation involves the procedures designed to improve oxygen delivery the penile erectile tissue to minimized tissue damage during the period of neural recovery following radical prostatectomy. Many basic research studies support the rationale and mechanism of the concept of penile rehabilitation, however they are few clinical studies in the literature that provide a clear medical evidence of its efficacy in patients. Waiting for new data, it is recommended to propose to the patients, following a radical prostatectomy, an active pharmacological penile rehabilitation. This rehabilitation involves counselling with the couple to have regular sexual activities, ideally 1 to 3 times a week. Penile erections could be induced by intracavernosal injections of PGE1 or improved by using PDE5 inhibitors on demand. The results of daily use of PDE5 inhibitor are conflicting and then it cannot be recommended systematically waiting for new data. The rehabilitation could be maintained for about 2 years as results improve with time.

    • Lire l'article Ajouter à ma sélection Désélectionner
    • Prise en charge des échecs de la rééducation érectile après prostatectomie totale

      Résumé

      Plus des deux tiers des patients après prostatectomie totale (PT) ont une altération durable de la qualité de leur érection et peuvent être considérés comme en échec de rééducation érectile. Le traitement des échecs de la rééducation de l’érection après PT suit aujourd’hui les règles du traitement de la dysfonction érectile en fonction de son degré de gravité et des échecs aux traitements antérieurs. Une prise en charge sexologique est souvent nécessaire pour évaluer le vécu sexuel de la maladie et des conséquences du traitement dans le couple.

      Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

      Prise en charge des échecs de la rééducation érectile après prostatectomie totale

      Summary

      More than two thirds of the patients after radical prostatectomy (RP) have a lasting impairment of the quality of their erection and are may be considered as in failure of erectile rehabilitation. The treatment of penile rehabilitation failures after RP follows the rules and recommendations of the treatment of erectile dysfunction according to its degree of severity and of chess in previous treatments. Psychosexual counselling is often necessary to assess and improve the sexual living of cancer and of consequences of the treatment in the couple.

    • Lire l'article Ajouter à ma sélection Désélectionner
    • Évaluation des dysfonctions sexuelles dans le cadre de la prise en charge du cancer de la prostate

      Résumé

      L’évaluation et l’information en matière de sexualité des patients atteints d’un cancer de la prostate se doivent d’évaluer la sexualité antérieure au diagnostic et l’impact du diagnostic du cancer sur la sexualité. La découverte d’une dysfonction érectile préexistante est fréquente et elle devra faire l’objet d’une évaluation classique. L’évaluation doit permettre de préciser la nature et la gravité des troubles sexuels chez le patient et dans le couple, les facteurs de risques cardiovasculaires et métaboliques, les traitements médicamenteux, la demande du patient et du couple en matière de sexualité. Le recours à un avis spécialisé peut dans certain cas s’avérer nécessaire avant la prescription d’un traitement. Les modalités de prise en charge post opératoire et post curie- ou radiothérapie, seront exposées et discutées en fonction des souhaits et priorités du patient et du couple.

      Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

      Évaluation des dysfonctions sexuelles dans le cadre de la prise en charge du cancer de la prostate

      Summary

      Prostate cancer patients sexual management and information must evaluate prediagnosis sexual life and impact of cancer on sexuality. Discovery of a pre-existent erectile dysfunction is frequent and must lead to a standard evaluation, involving nature, severity, risks factors (metabolic, cardiovascular and drugs) using a patient and couple centered approach. Advice from an other specialist (sexologist, cardiologist…) can be necessary before to prescribe a drug. Postoperative management of induced sexual dysfunction must be explained and decided according to the patient and couple wishes.

    Continuer votre lecture