Vidéo 3D, optique 30° et instruments articules : avantages pour l’abord premier de l’apex au cours de la prostatectomie extrapéritonéale rétrograde laparoscopique (PERL)

20 novembre 2014 - 3:00pm

Thème: 
Divers
Référence: 
V-012

Objectifs
Démontrer l’intérêt de l’utilisation de la colonne vidéo en trois dimensions, avec l’optique 30° et les instruments articulés dans le cadre de la PERL, seule intervention laparoscopique qui reproduit la prostatectomie radicale chirurgicale classique.

Méthodes
Après une expérience reposant sur plus de 1400 PERL réalisées systématiquement avec l’optique 30°, nous avons testé cette même optique avec la vision en trois dimensions et les instruments articulés.

Résultats
L’abord initial de l’apex qui représente comme à ciel ouvert, le temps primordial de la PERL est ainsi effectué dans les meilleures conditions d’acuité visuelle et chirurgicale pour l’opérateur. La vision latérale ou même postéro-latérale offerte par l’optique fore-oblique 30° associée à la 3D facilite l’exposition et l’individualisation des différentes structures du carrefour apexo-uréthro-sphinctérien, érectile et rectal, ainsi que leur dissection grâce à la dextérité des instruments articulés. Il en est de même pour le clivage rétrograde prostato-rectal ascendant jusqu’en regard du col vésical. Les lames vasculo-nerveuses érectiles sont respectées grâce à leur contrôle permanent tout au long de leur trajet.

Conclusion
La vision en 3D à 30° et les instruments articulés sont un véritable progrès qui apporte au chirurgien un excellent confort visuel et opératoire au cours de la PERL. L’installation est rapide (moins de 10 à 12 minutes), le temps opératoire court (moins de 90 minutes en moyenne) et la procédure reste économiquement abordable.