Validation externe du nomogramme prédictif de la récidive vésicale après néphro-urétérectomie totale pour le traitement des tumeurs de la voie excrétrice urinaire supérieure

21 novembre 2014 - 11:15am

Thème: 
Tumeurs urothéliales
Référence: 
O-134

Objectifs
Valider le nomogramme de Xylinas et al. prédictif de la récidive vésicale (RV) après néphro-urétérectomie totale (NUT) pour le traitement des tumeurs de la voie excrétrice urinaire supérieure (TVEUS).

Méthodes
Les données nécessaires à la validation du nomogramme étaient disponibles pour 842 patients inclus dans la base nationale collaborative française des TVEUS. Les probabilités de RV à 1, 2 et 3 ans ont été calculées avec le nomogramme dont les performances diagnostiques ont été évaluées par l’aire sous la courbe ROC (AUC). Les courbes de calibration ont été utilisées afin d’illustrer la relation entre les probabilités de RV calculées et observées. Plusieurs modèles prédictifs ont été reconstruits dans la population de validation afin de déterminer si celui incluant les mêmes variables que le nomogramme à valider était le plus discriminant selon les courbes décisionnelles.

Résultats
Les probabilités calculées de RV à 1, 2 et 3 ans dans la population de validation externe étaient de 24, 35 et 54 %, respectivement. Les AUC du nomogramme pour la prédiction de la RV à 1, 2 et 3 ans étaient de 0,66, 0,64 et 0,63, respectivement. Les courbes de calibration montraient une légère surestimation du risque de RV au-delà d’une probabilité prédite de 65 %. Comme dans la population de développement du nomogramme à valider, l’âge, le sexe masculin, l’antécédent de tumeur de vessie, la localisation urétérale, le stade pT, le CIS concomitant, et le stade pN étaient des facteurs de risque indépendant de RV. Le modèle incluant ces variables présentait également la meilleure discrimination dans la population de validation externe selon les courbes décisionnelles (c-index = 0,71).

Conclusion
La validation externe du nomogramme de Xylinas et al. a permis de confirmer l’intérêt d’utiliser ce modèle prédictif de la RV après NUT pour le traitement des TVEUS afin d’adapter les indications d’instillation intra-vésicale adjuvante de mytomycine C au risque évolutif de chaque patient.