Une nouvelle approche pour l’adénomectomie laparoscopique : la voie trans-cervicale

21 novembre 2014 - 3:15pm

Thème: 
Hypertrophie bénigne de la prostate
Référence: 
V-025

Objectifs
L’adénomectomie reste le traitement de première intention chez les hommes présentant des symptômes du bas appareil urinaire modérés à sévères, en rapport avec une hypertrophie bénigne de prostate de plus de 80 mL, nécessitant un traitement chirurgical. Plusieurs techniques ont été décrites. L’approche du col vésical au cours de la prostatectomie totale laparoscopique conduit naturellement à une autre approche chirurgicale : la voie trans-cervicale.

Méthodes
Nous décrivons la technique de l’adénomectomie laparoscopique trans-cervicale.

Résultats
L’intervention est réalisée sous anesthésie générale, patient en décubitus dorsal, sondé stérilement dans le champ. Mise en place d’un trocart de 10 mm sous-ombilical en sous-péritonéal et création de l’espace de travail. Mise en place de 3 trocarts de 5 mm. Abord de l’espace de Retzius et dissection du col vésical en le préservant au maximum. Section du col. Libération progressive de l’adénome par voie trans-cervicale. Trigonisation postérieure par 2 points d’anastomose à l’urètre permettant un bon drainage de la loge tout en facilitant le passage de la sonde vésicale. Fermeture du col par reconstruction antérieure par un surjet aller-retour du col sur la capsule. Exérèse de l’adénome par vois sous-ombilicale.

Conclusion
Cette approche reproduisant l’accès du col lors de la prostatectomie totale permet un accès plus aisé au col vésical que dans la voie trans-capsulaire, sans ouvrir la vessie. L’approche laparoscopique permet une énucléation aisée avec une hémostase soigneuse sous contrôle de la vue, autorisant l’arrêt de l’irrigation à j1 et l’ablation de la sonde vésicale entre j4 et j7.