Traitement percutanée des tumeurs du rein : indications respectives de la radiofréquence et de la cryothérapie

20 novembre 2014 - 4:45pm

Thème: 
Tumeur du rein
Référence: 
O-089

Objectifs
Évaluer les indications respectives actuelles des 2 principales techniques de traitement ablative percutanée des tumeurs du rein (radiofréquence et cryothérapie)

Méthodes
À partir d’une étude prospective portant sur 552 procédures de traitement percutanée de tumeurs rénales chez 450 patients réalisées entre janvier 2005 et février 2014, les indications respectives de la radiofréquence et de la cryothérapie sont analysées. Le taux de succès primaire et secondaire était collecté.

Résultats
L’ablation percutanée des tumeurs du rein par radiofréquence paraît plus appropriée pour les lésions suivantes : diamètre maximal de la tumeur < 30 mm, proportion endophytique < 75 % du volume tumoral, distance à la voie excrétrice ≥ 4 mm, distance au tube digestif ≥ 7 mm. Le traitement par cryothérapie paraît plus indiqué dans les cas suivants : diamètre maximal ≥ 30 mm, portion endophytique ≥ 75 % ou position strictement endosinusale, distance à la voie excrétrice < 4 mm, distance au tube digestif < 7 mm (malgré l’hydrodissection). Les taux de succès primaire et secondaires sont comparables (87 % si tumeurs ≥ 30 mm, 92 % si tumeurs < 30 mm). Toutes les procédures étant réalisées sous sédation consciente, la cryothérapie apparaît moins douloureuse mais sa durée est double par rapport à la radiofréquence. Le taux de complication hémorragique n’apparaît pas plus élevé pour la cryothérapie.

Conclusion
La cryothérapie et la radiofréquence sont deux techniques complémentaires et non concurrentielles de la prise en charge des tumeurs du rein par voie percutanée.