Traitement focal par HIFU (Focal One®) ciblé par IRM avec cartographie 3D (Koelis®)

21 novembre 2014 - 3:30pm

Thème: 
Cancer de la prostate localisé
Référence: 
O-160

Objectifs
Évaluer le traitement par HIFU focalisé du cancer de prostate localisé avec des lésions visualisées en IRM et des biopsies de prostate ciblées positives (procédé de fusion echographie-IRM) après 6 mois de suivi.

Méthodes
Une étude prospective monocentrique a été réalisée de février à mai 2014 avec pour critères d’inclusion : stade T1c ou T2, PSA < 20 ng/mL, IRM multi-paramétrique, le schéma étendu de 12 biopsies a été utilisé et complété par 4 biopsies antérieures et 2 biopsies par cible IRM, un score de Gleason (SG) ≤ 7. Le suivi clinique et biologique (PSA) a été réalisé à 1, 3 et 6 mois. Le suivi par IRM et biopsies de prostate a été réalisé à 6 mois (schéma étendu de 12 biopsies et 2 biopsies par cible IRM éventuelle avec le procédé de fusion échographie-IRM).

Résultats
Vingt-trois patients ont été inclus. L’âge moyen était de 65,7 ans (51–80), le PSA de 7,6 ng/mL. Le SG était de 3 + 3, 3 + 4 et 4 + 3 pour 6, 14 et 3 patients respectivement. Le volume prostatique moyen était de 56 cm3 (18–135), le nombre moyen de biopsies positives était de 3 (–) dont 2,4 ciblées, avec une longueur totale moyenne de cancer de 14 mm dont 11 mm sur biopsies ciblées. La durée opératoire était de 75 min (26–106) avec un volume traité de 11 cm3 (4–16) correspondant a une moyenne de 280 lésions (98–351). Les suites opératoires étaient : durée de sondage de 3 jours (2–10), durée d’hospitalisation de 4,5 jours (2–12) (Fig. 1–3)

Conclusion
Le traitement HIFU focalisé (Focal One®) semble faisable avec une morbidité réduite. L’évaluation des conditions mictionnelles préopératoires est indispensable pour limiter les complications postopératoires.