Traitement des fistules urètro-rectale et prostato-rectale par voie trans-anorectale de York Mason : expérience monocentrique sur 17 patients consécutifs

20 novembre 2013 - 5:30pm

Thème: 
Anomalies acquises, iatrogènes ou malformations congénitales
Référence: 
O-029

Objectifs.– Les fistules urètro-rectale (FUR) ou prostato-rectales sont des complications iatrogènes rares mais très invalidantes. Nous présentons les résultats du traitement chirurgical par voie trans-anorectale de York Mason sur 17 patients consécutifs.

Méthodes.– Le recueil des données a été réalisé de manière prospective. Nous avons collecté les données démographiques des patients ainsi que les antécédents, le score ASA et l’index de comorbidité de Charlson. Les données opératoires comportaient les pertes sanguines, les temps opératoires et les transfusions peropératoires. Les complications postopératoires immédiates et à distance ont été répertoriées, durant le suivi, selon la classification de Clavien.

Résultats.– Voir Tableau 1.

Conclusion.– La voie trans-anorectale de York Mason est un traitement efficace des FUR. Il existe cependant un taux de récidive non négligeable.