Suivi sur 15ans des patients implantés d’un boîtier de neuromodulation des racines sacrées pour troubles vésico-sphinctériens

21 novembre 2014 - 11:45am

Thème: 
Neuro-urologie et autres troubles mictionnels
Référence: 
O-130

Objectifs
Évaluer les résultats du traitement des troubles vésico-sphinctériens (TVS) par neuromodulation des racines sacrées (NMS).

Méthodes
Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur les patients traités par NMS pour TVS entre janvier 1998 et décembre 2013. La NMS était considérée comme : – « efficace » si le patient était soulagé et n’utilisait pas d’autre traitement ; – « partiellement efficace » si le patient était soulagé mais utilisait d’autres thérapeutiques à visée urinaire ; – « inefficace » si la NMS était arrêtée ou le patient non soulagé. Le nombre de patients ayant eu l’ablation du boîtier était noté. L’objectif principal était le taux de patients traités efficacement par NMS à la dernière consultation.

Résultats
Cent-onze patients, 95 femmes et 16 hommes, d’âge moyen 53,27 ± 16,65 ans, ont été implantés avec un suivi médian de 46 [1 ; 190] mois. Les principales étiologies étaient : neurologiques (52,25 %), idiopathiques (38,74 %), iatrogéniques (7,21 %) et cystites interstitielles (1,80 %). 51,35 % des patients avaient des troubles de la phase de remplissage, 27 % de la phase mictionnelle, 18,9 % des deux et 1,80 % un syndrome douloureux pelvien.

Conclusion
Avec un suivi médian de 46 mois, 38,74 % des patients implantés étaient traités efficacement par NMS (Tableaux 1 et 2).