Résultats de la stimulation du nerf tibial de type TENS dans le traitement de l’hyperactivité vésicale réfractaire idiopathique

21 novembre 2014 - 11:45am

Thème: 
Neuro-urologie et autres troubles mictionnels
Référence: 
O-131

Objectifs
Évaluer les résultats de la stimulation du nerf tibial de type TENS dans l’hyperactivité vésicale réfractaire idiopathique.

Méthodes
Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur les patients ayant une hyperactivité vésicale idiopathique réfractaire aux traitements médicamenteux, traités par stimulation transcutanée du nerf tibial de type TENS entre janvier 2009 et janvier 2013. À l’initiation du traitement, l’appareil était loué pour 8 semaines et une éducation par une infirmière spécialisée réalisée. Les patients étaient revus en consultation à 2 mois afin d’évaluer les résultats. Le critère de jugement principal était l’achat de l’appareil à 2 mois.

Résultats
Vingt-neuf patients, 21 femmes et 8 hommes, d’âge moyen 57,03 ± 17,78 ans ont été traités. Le suivi médian était de 4 [2 ; 102] mois. Les patients avaient un trouble de la phase de remplissage dans 68,97 % des cas et un trouble mixte associant également des symptômes mictionnels non obstructifs dans 31,03 % des cas. Onze patients ont acheté l’appareil (42,31 %), 15 ne l’ont pas acheté et 3 ont été perdus de vue. Parmi les patients ayant un trouble de la phase de remplissage, 3 ont acheté l’appareil (17,65 %), parmi les patients ayant des troubles mixtes, 8 ont acheté l’appareil (88,89 %).

Conclusion
Après la phase de location, 42,31 % des patients ayant des troubles vésico-sphinctériens d’origine idiopathique ont acheté l’appareil afin de poursuivre ce traitement. Il s’agissait principalement de patients ayant également des troubles de la phase mictionnelle.