Prélèvement rénal laparoscopique pour don de rein : une technique opératoire standardisée permettant une optimisation de la durée d’ischémie chaude

20 novembre 2014 - 4:00pm

Thème: 
Laparoscopie
Référence: 
V-021

Objectifs
Le prélèvement rénal chez le donneur vivant représente une alternative de plus en plus utilisée dans le domaine de la transplantation rénale. Le principal enjeu est celui de la durée d’ischémie chaude qui doit être la plus faible possible. Nous présentons dans cette vidéo, une technique standardisée de prélèvement rénal par voie laparoscopique.

Méthodes
La voie d’abord est transpéritonéale avec décollement premier du côlon, repérage de la veine gonadique et de l’uretère jusqu’au croisement avec l’artère iliaque primitive. La veine rénale et l’artère rénale sont repérées et disséquées. La veine surrénalienne sera sectionnée et la surrénale épargnée. L’uretère est sectionné ainsi que la veine génitale et l’ensemble du rein est libéré ne tenant plus que par son artère et sa veine. La voie d’abord est réalisée en fosse iliaque gauche avec utilisation d’un système Gel-Port®. Quatre pinces hem-O-Lock (dorées/violet) seront utilisées avec 3 clips sur l’artère et 2 sur la veine. Le rein est extrait dans un endobag.

Résultats
Cent soixante patients ont été pris en charge entre 2002 et 2013 par voie laparoscopique dans le cadre d’un prélèvement rénal chez un donneur vivant. La durée opératoire moyenne était de 153,4 ± 37,6 min, les pertes sanguines de 88,9 ± 110,7 mL, un temps d’ischémie chaude moyen de 3,55 ± 1,56 min et une durée d’hospitalisation moyenne de 5,8 ± 1,3 jours. La Figure 1 illustre ces résultats en fonction du rang opératoire. Aucun cas de conversion en voie ouverte ou de transfusion ne fut recensé.

Conclusion
Le prélèvement rénal chez le donneur vivant par voie laparoscopique impose une technique chirurgicale standardisée de manière à réduire au maximum la durée de l’ischémie chaude. La technique présentée est une technique sûre et reproductible garantissant une protection maximale des unités rénales.