Le défi de la collerette vésicale dans la néphro-urétérectomie pour tumeur du haut appareil : nouvelle technique utilisant la sonde de Fogarty par voie endoscopique

22 novembre 2014 - 10:30am

Thème: 
Divers
Référence: 
V-029

Objectifs
La néphro-urétérectomie (NUT) est le traitement de référence des tumeurs urothéliales du haut appareil. La collerette vésicale est un impératif à la fois technique et pronostique. Les récidives sur moignon urétéral ont une incidence entre 12 % et 56 %. Nous avons évalué une nouvelle technique utilisant le ballonnet de la sonde de Fogarty par voie endoscopique en position rétroméatique.

Méthodes
Nous avons développé une technique chirurgicale pour la NUT utilisant le ballonnet de la sonde de Fogarty Charrière 7 par voie endoscopique en gonflant le ballonnet entre 1,3 et 1,7 mL et ce en position rétroméatique. La sonde de Fogarty est solidarisée à la sonde vésicale puis ensemble elles sont solidarisées à la cuisse homolatérale par une bande adhésive. La sonde de Fogarty agit comme une sonde urétérale permettant ainsi de drainer les urines durant la procédure. La dissection urétérale laparoscopique se fait jusqu’en aval du ballonnet permettant de réaliser la collerette vésicale sous contrôle de la vue et de respecter les dogmes de cette chirurgie.

Résultats
La NUT réalisée chez un patient de 80 ans a permis d’analyser une pièce opératoire dont le résultat histologique était pTa de haut grade associé au carcinome in situ. La durée de séjour était 6 jours avec des suites simples. Le contrôle cytologique postopératoire à 3 mois et 6 mois était négatif. La fibroscopie a permis de noter l’absence de méat urétéral résiduel. Au scanner de contrôle, lors des clichés tardifs absence de fragment résiduel d’uretère. Nous sommes à un recul de 7 mois.

Conclusion
Cette nouvelle technique permet de respecter les impératifs de cette chirurgie, et d’en montrer la faisabilité. D’autres patients seront nécessaires à inclure afin de valider les résultats de faisabilité et de contrôle carcinologique.