La photovaporisation prostatique par laser Greenlight® chez les octogénaires : efficacité et résultats d’une étude comparative multicentrique

22 novembre 2014 - 11:45am

Thème: 
Hypertrophie bénigne de la prostate
Référence: 
O-200

Objectifs
Évaluer si la photovaporisation prostatique (PVP) est un traitement efficace et sure de l’hypertrophie bénigne de prostate (HBP) chez les patients de plus de 80 ans (≥80 ans) en la comparant aux patients de moins 80 ans (< 80 ans).

Méthodes
De décembre 2005 à février 2013, tous les patients présentant une HBP et traités par PVP, avec un suivi d’au moins 3 mois ont été inclus de façon prospective dans deux centres. L’analyse des résultats a porté sur les résultats fonctionnels (IPSS, qualité de vie (QoL), Qmax, résidu post-mictionnel (RPM)) et sur les complications recueillies en pré-, per- et post-opératoire. Les variables qualitaitves ont été comparées par un test de χ2 et les variables numériques continues par le test d’anova.

Résultats
Trois cent quatre-vingt seize patients ont été inclus. Le groupe < 80 ans comprenait 249 hommes, contre 147 dans le groupe > 80 ans (Tableau 1). Concernant l’efficacité (Tableau 2), l’IPSS était statistiquement inférieur dans le groupe < 80 ans au cours des 6 premiers mois (p = 0,021 à 6 mois) mais ne l’était plus à 1 an (p = 0,29). Les variations de QoL, Qmax, et RPM n’étaient pas significativement différentes entre les groupes durant le suivi. Au moins une complication est survenue chez 40,5 % des ≥ 80 ans et chez 39,36 % des < 80 ans (p = 0,83). Les complications étaient Clavien ≤ 2 dans 92,5 % des cas sans différence significative entre les deux groupes, un Clavien 5 est survenu dans le groupe ≥ 80 ans. Les types de complications étaient similaires, excepté la dysfonction érectile et l’éjaculation rétrograde.

Conclusion
La PVP améliore les patients sans distinction d’âge, et sans plus de complications chez le patient de plus de 80 ans. Compte tenu des résultats de la technique et de ses avantages d’utilisation chez les patients âgés, la PVP est une option thérapeutique de choix dans le traitement chirurgical de l’HBP dans cette population.