Impact psycho-sexuel de la maladie de la Lapeyronie

22 novembre 2014 - 11:45am

Thème: 
Andrologie
Référence: 
O-189

Objectifs
Étudier les facteurs influençant la souffrance psychologique et sexuelle chez les patients qui ont une maladie de la Lapeyronie.

Méthodes
Entre 2012 et 2013, les patients consultant dans notre institution pour une maladie de Lapeyronie ont prospectivement été évalués à l’aide des questionnaires Érectile Hardness Score (EHS), Échelle Visuelle Analogique (EVA), l’International Index of Erectile Function (IIEF5), Attitudes Professionnelles des Médecins Généralistes (APMG), et une échelle de Likert à 5 niveaux pour mesurer l’impact psychologique chez l’homme et sa partenaire. Des analyses univariées et multiparité ainsi qu’une analyse des composantes multiples (typologies) ont été réalisées.

Résultats
Trente-six patients ont été inclus. Parmi eux, 66,7 % des patients avaient modifié leur sexualité et 86,1 % ont évoqué un problème émotionnel. Les hommes souffraient plus que leur partenaire (p = 0,0001). Sur l’ensemble, 52,8 %, 38,9 %, 8,3 % avaient respectivement exprimé comme priorité « récupérer une verge droite en érection », « garder la longueur actuelle » et « ne pas avoir des troubles d’érection ». Deux typologies des patients : < 40 ans–célibataires – sans troubles érectiles – une priorité à la rectitude » et > 40 ans – en couple – des difficultés érectile – priorité à la récupération de l’érection » ont été caractérisées (Fig. 1). En analyse multivariée, la « consultation précoce » avec un médecin (p = 0,028) et « attente de rectitude » (p = 0,064) étaient significatifs pour le retentissement sexologique.

Conclusion
Cette étude a mis en évidence que « l’image de soi » et la « fonction » érectiles sont des aspects significatifs de retentissement psycho-sexuel de la maladie de Lapeyronie. Cependant, les attentes thérapeutiques sur la rectitude pénienne semblent prioritaires par rapport au maintien de la longueur. Par ailleurs, la souffrance est significativement corrélée avec le nombre de consultations médicales.