HoLEP pour les prostates d’un volume supérieur à 100g : étude multicentriques

22 novembre 2014 - 1:00pm

Thème: 
Hypertrophie bénigne de la prostate
Référence: 
O-207

Objectifs
L’énucléation prostatique au laser Holmium (HoLEP) est une technique validée pour le traitement endoscopique des gros adénomes prostatiques. Cette technique est encore peu utilisée en France mais commence à se développer pour les adénomes jusqu’à 80 g. Nous présentons les résultats de 3 centres français pour des adénomes de plus de 100 g.

Méthodes
De septembre 2011 à avril 2014, les patients de 3 services d’urologie français, avec un volume prostatique supérieur à 100 g opérés par HoLEP ont été inclus rétrospectivement. Un résecteur laser double courant Ch 26 était utilisé avec une fibre laser 550 microns et un générateur Holmium 100 W. La technique de l’énucléation au laser Holmium est maintenant bien décrite et reproductible indépendamment du poids de l’adénome prostatique en associant un temps d’énucléation et de morcellation.

Résultats
Au total, 170 patients, d’âge moyen de 69,84 ans ont été inclus. Le volume moyen préopératoire était de 126,93 g(100–250). Quarante-trois pour cent des patients étaient sondés en préopératoire. Le volume réséqué était de 65,90 g(11–160). La durée opératoire moyenne était 160,78 de (51–420) minutes. La durée moyenne de séjour était de 2,17 (0–7) jours. Deux patients ont nécessité une transfusion postopératoire. Deux patients ont bénéficié d’une conversion en RTUP, et pour un patient d’une adénomectomie voie haute pour un volume prostatique de 250 g. L’IPSS est passé de 20,53 en préopératoire à 4,23 en postopératoire. Le débit maximal moyen était de 25,60 ml/s en postopératoire.

Conclusion
L’énucléation prostatique au laser Holmium est une alternative qui doit remplacer à terme l’adénomectomie voie haute. Cette technique sûre et reproductible, peut être proposée chez des patients présentant des volumineux adénomes. La morbidité péri-opératoire et la durée d’hospitalisation sont significativement diminuées par rapport à l’adénomectomie, avec des résultats fonctionnels équivalents.