Évaluation du désondage précoce après photovaporisation transurétrale de prostate par GreenLight 180W : résultats préliminaires, faisabilité et perspectives d’optimisation

22 novembre 2014 - 12:30pm

Thème: 
Hypertrophie bénigne de la prostate
Référence: 
O-204

Objectifs
La durée minimale de sondage après photovaporisation transurétrale de prostate par GreenLight 180 W (PVP GL) n’est pas connue. Le sondage est source d’inconfort et de risque infectieux. La PVP GL réduit le taux d’hématuries macroscopiques par rapport à la résection transurétrale et permettrait un désondage précoce (DP). Nous en avons évalué sa faisabilité après PVP GL 180 W.

Méthodes
Tous les patients successivement traités dans un seul centre ambulatoire par PVP GL 180 W (avec un objectif anesthésiologique d’épargne morphinique et anticholinergique), entre 2013 et 2014, bénéficiaient d’un DP à partir de 3 h postopératoire en l’absence de contre-indication. La durée de sondage était analysée ainsi que les caractéristiques cliniques et opératoires, la durée de reprise des mictions naturelles, les complications et les traitements analgésiques complémentaires. Des analyses univariées avec régression linéaires simples évaluaient l’influence des facteurs associés à la survenue d’un échec de DP défini par le resondage pour rétention aiguë d’urine (RAU) > 500 ml et/ou RAU douloureuse dans les 24 h.

Résultat
Quarante-cinq patients étaient éligibles pour l’étude, 5 étaient secondairement exclus pour sténose urétrale avec un suivi moyen de 129 j. Il existait une relation significative entre volume prostatique préopératoire, énergie délivrée, durée d’intervention et durée d’émission de laser (Fig. 1). Le délai de DP était de 4 h 45 avec une reprise mictionnelle en moyenne 55 min après DP (Tableau 1). Cinq échecs de DP (12 %) nécessitaient un resondage dans les 24 h postopératoires et survenaient chez les patients plus jeunes (59,4 vs 68,6 ans ; p = 0,048). Un patient présentait une hématurie macroscopique caillotante à 20 jours postopératoires ayant nécessité sa réadmission.

Conclusion
Le DP avec retour à domicile sans sonde urinaire avec PVP GL 180 W est envisageable. L’optimisation des techniques et médicaments d’anesthésie pouvant interférer sur le détrusor vésicale pourrait contribuer à cette amélioration.