Énucléation prostatique « en bloc » au laser Greenlight (Greenlep) : étude de faisabilité technique et résultats fonctionnels préliminaires

22 novembre 2014 - 12:45pm

Thème: 
Hypertrophie bénigne de la prostate
Référence: 
O-206

Objectifs
Évaluer la faisabilité technique et les résultats fonctionnels préliminaires de l’énucléation prostatique « en bloc » au laser Greenlight 120 W (GreenLEP) dans le traitement chirurgical de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP).

Méthodes
Étude prospective menée chez les 25 premiers patients traités par GreenLEP par un opérateur sans expérience préalable de l’énucléation. Les critères sélectionnés pour évaluer la technique ont été : durée d’intervention, énergie délivrée (kJ), durée de la morcellation, complications périopératoires, durées de sondage vésical et d’hospitalisation. Les résultats fonctionnels ont été analysés sur la variation du score IPSS, de l’index de qualité de vie, du débit maximal (Qmax), du résidu post-mictionnel, du volume prostatique et du PSA (test des rangs apparié de Wilcoxon). Les taux incontinence urinaire à l’effort et de ré hospitalisation ont été également analysés.

Résultats
L’indication opératoire a été : échec du traitement médicamenteux (60 %) ou rétention avec sonde à demeure (40 %). Le volume prostatique médian a été de 100 [90–110] et le PSA médian pré opératoire de 4 ng/ml [3–6]. Les durées médianes d’intervention et de morcellation et l’énergie délivrée ont été de 70 min [65–100], 10 min [10–12] et 95 kJ [79–195] respectivement. Les complications périopératoires ont été : perforations capsulaires (n = 5), conversion en RTUP (n = 2) et reprise chirurgicale (n = 1). Les durées médianes de sondage et d’hospitalisation ont été de 2 [2–4] et 3 jours [2–5], respectivement. Les résultats fonctionnels sont présentés avec un suivi médian de 2 mois [2–6] dans le Tableau 1. Quatre patients ont présenté une incontinence urinaire à l’effort transitoire. Au terme du recul, 1 patient a été ré hospitalisé pour rétention.

Conclusion
L’énucléation endoscopique GreenLEP est une technique sûre et efficace. Cette technique doit être évaluée à plus long terme afin de déterminer si les résultats sont identiques à l’HOLEP dans le traitement des adénomes de gros volumes.