Énucléation laser de la prostate (Holep Luménis EDAP) en ambulatoire : série prospective sur 30 premiers patients

22 novembre 2014 - 1:15pm

Thème: 
Hypertrophie bénigne de la prostate
Référence: 
O-209

Objectifs
Démontrer la faisabilité de l’énucléation laser de prostate (Holep) en ambulatoire par une étude prospective menée de juin 2013 à mars 2014.

Méthodes
Ont été inclus consécutivement 30 patients admissibles à l’ambulatoire et relevant d’une indication opératoire pour obstruction du bas appareil d’origine prostatique et pour lequel l’opérateur proposait un Holep (Lumenis 100 Watts EDAP-TMS). Patient opéré le matin, avec sortie le jour même en sonde vésicale enlevée à j1 à son domicile. Appel systématique ciblé à j1. Revu entre 1 et 3 mois. Les données cliniques, opératoires et postopératoires ont été recueillies. Les complications chirurgicales ont été classées selon la classification de Clavien.

Résultats
L’âge moyen était de 63,8 ans, le volume prostatique moyen de 75,3 cm3, le débit maximum moyen de 9,5 ml/s, l’IPSS moyen de 22,9. Le taux de conversion en hospitalisation conventionnelle était de 3,3 % (1 patient/30 pour caillotage). Le taux de complication global sur l’ensemble du suivi était de 73,3 % (22 complications pour 18 patients) (Clavien I = 68,1 %, II = 27 %, III = 4,5 %). Le taux de reprise mictionnelle à J1 était de 90 %. Le taux de ré-hospitalisation à 3 mois était de 16,6 %, et de ré-intervention de 3,3 %. Le taux de satisfaction de la prise en charge en ambulatoire était de 100 % (score de 9,2). À 3 mois le volume résiduel moyen était de 26,5 cm3, le débit maximum moyen de 27,6 ml/s, l’IPSS moyen de 4,7(Tableau 1).

Conclusion
Notre étude démontre la faisabilité de l’Holep en ambulatoire pour des patients sélectionnés, avec reprise mictionnelle pour 100 % des patients à 3 mois. Il est associé à un faible taux d’échecs de l’ambulatoire, peu de complications graves ou de réhospitalisations. Les résultats fonctionnels sont similaires à l’hospitalisation conventionnelle. Ces résultats encouragent le développement de cette procédure en ambulatoire.