ENQUETE DIETETIQUE DES PATIENTS LITHIASIQUES PAR QUESTIONNAIRE SU.VI.MAX ET CORRELATION A LA BIOCHIMIE D'UNE COLLECTION UNIQUE DES URINES DE 24H

22 novembre 2002 - 4:45pm

Thème: 
Lithiase
Référence: 
O134

Introduction & Objectif: Pour tout patient lithiasique, un bilan étiologique doit être réalisé et associe une analyse des urines de 24h, une analyse du calcul et une enquête diététique. L'objectif principal de notre étude a été de valider l'utilisation du questionnaire SU.VI.MAX pour la réalisation en pratique courante de l'enquête diététique. L'objectif secondaire a été de rechercher une corrélation entre les résultats de cette enquête et ceux de la biochimie d'une collection unique des urines de 24h
Matériel & Méthodes: d'avril 2001 à avril 2002, une enquête diététique a été réalisée chez 180 patients lithiasiques à l'aide du questionnaire de l'étude SU.VI.MAX (SUpplémentation en VItamines et Minéraux Anti-oXydant) et du logiciel Profil® (gestion des données diététiques). Notre étude a porté sur 78 de ces patients pour qui l'analyse du calcul était disponible. Une collection des urines de 24 heures (U24h) a été réalisée et les résultats ont été confrontés à ceux de l'enquête diététique (corrélation par le test de Spearman).
Résultats: Il s'agissait de 54 hommes et 24 femmes (âge moyen : 45 ans +/- 14) avec IMC moyen de 24,3 (+/- 4,3). 72 calculs étaient de nature calcique et 6 de nature urique. Les résultats de l'enquête diététique et des U24h sont rapportés dans les tableaux 1-2.
fig1.gif

Selon le test des rangs de Spearman, l'analyse des urines de 24h et l'enquête diététique étaient corrélés de façon imparfaite pour le sodium, les protéines et les boissons (respectivement Rho à 0,16 ; 0,33 ; 0,31).
Conclusion: Le questionnaire SU.VI.MAX est adapté et d'utilisation facile pour la réalisation de l'enquête diététique des patients lithiasiques, mais ne permet pas de se passer des résultats d'une collection des urines de 24h.