Cancer de la prostate avant transplantation rénale : étude multicentrique

21 novembre 2014 - 3:15pm

Thème: 
Insuffisance rénale et transplantation
Référence: 
O-150

Objectifs
Étudier les risques chirurgicaux de la transplantation rénale (TR) après traitement d’un cancer de prostate (CP) localisé et les résultats oncologiques après la transplantation chez les patients sur liste d’attente aux antécédents de CP.

Méthodes
Nous avons réalisé une étude rétrospective multicentrique (9 centres) incluant tous les patients chez qui un CP a été diagnostiqué avant la transplantation rénale de décembre 1993 à juillet 2011.

Résultats
Quarante-trois patients ont été inclus. L’âge au moment du diagnostic de CP était de 60,6 ± 6,2 ans. Le PSA au diagnostic était de 8,1 ± 4,3 ng/ml. Trente-huit patients ont été traité par prostatectomie (PR). Cinq patients ont été traités par radiothérapie externe et 2 par curiethérapie. Huit patients ont eu une radiothérapie complémentaire. Vingt-trois, 19, et 1 CP étaient respectivement de risque faible, intermédiaire ou de haut risque selon d’AMICO. Le délai entre le CP et la TR était de 44,4 ± 29,8 mois. Sept receveurs (16 %) ont été transplantés moins de 24 mois après le CP. Vingt TR ont été décrites comme difficiles par les opérateurs. Aucune récidive de CP n’a été observée après TR avec un suivi moyen de 36 mois.

Conclusion
Le CP découvert avant la TR devrait être traité par PR pour évaluer le risque de récurrence et diminuer l’attente d’une TR. Si le CP est à faible risque de récidive, il semble possible de raccourcir le délai d’attente avant la TR.