Apport des biopsies ciblées de la prostate en fonction du score de subjectif basé sur l’IRM multiparamétrique selon les recommandations de l’ESUR ?

20 novembre 2014 - 4:15pm

Thème: 
Cancer de la prostate localisé
Référence: 
O-067

Objectifs
L’IRM multiparamétrique (IRMp) prend un rôle de plus en plus important dans la prise en charge du cancer de la prostate (CaP). L’objectif de cette étude était d’évaluer la valeur des biopsies ciblées sur les lésions détectées par l’IRMp par rapport aux biopsies standard dans le diagnostic du CaP.

Méthodes
Entre 2011 et 2013, les données de 105 patients adressés pour un PSA > 4 ng/ml et/ou une lésion suspecte au TR et qui ont une IRMp avec une lésion cible identifiée, ont été prospectivement enregistrées. Les IRMp ont été réalisées selon les recommandations de l’ESUR. Le score ESUR (PI-RADS) et un score subjectif (SS) ont été attribués à chaque lésion par le même radiologue. Une corrélation anatomo-pathologique et radiologique a été faite pour définir la sensibilité (Se), la spécificité (Sp), la valeur prédictive positive (VPP) et la valeur prédictive négative (PPN) de l’IRM en fonction du SS (SS ≤ 3 versus SS > 3).

Résultats
Sur l’ensemble, 133 cibles ont été détectées (28 patients avaient 2 cibles). Les caractéristiques de la cohorte sont résumées dans le Tableau S1. L’analyse à l’échelle de la cible n’a pas montré de différence significative entre les valeurs des biopsies ciblées et des biopsies standard lorsque toutes les valeurs du SS ont été prises en compte. En revanche, les performances diagnostiques des biopsies étaient meilleures lorsque seules les lésions avec un SS > 3 étaient considérées. Les Se, Sp, VPP et VPN sont résumées dans le Tableau S2.

Conclusion
Les résultats de cette étude mettent en évidence une amélioration du pouvoir du de détection des biopsies ciblées en utilisant les scores subjectifs de l’IRMp. Cette étude suggère que les biopsies ciblées font mieux que les biopsies standard lorsque le SS est supérieure à 3 (Tableaux 1 et 2).