Base bibliographique

Comment je prescris un stretching de verge par traction thérapie (Andropenis ® ) ?
How to prescribe a penile-extender device (Andropenis ® )?
2017
- Ordonnance commentée
- Réf : Progrès FMC, 2017, 4, 27, F80


La traction thérapie est utilisée dans le cadre d’un désir d’augmentation de longueur et de diamètre de verge en aussi bien en érection qu’à l’état flaccide. La traction thérapie semble également avoir montré une amélioration de la courbure de verge dans la maladie de Lapeyronie, cependant son intérêt postopératoire après chirurgie complexe de courbure de verge reste à démontrer.


Penile extender is used to increase length as well as diameter in both erection and flaccid state. The traction therapy also appears to improve penile curvature in Peyronie's disease, however the interest after complex curvature surgery remains to be demonstrated.

Énucléation prostatique au laser holmium (HoLEP) « en bloc »
The en bloc holmium enucleation of the prostate: Technique, tips and tricks
2017
- Truc et astuce
- Réf : Progrès FMC, 2017, 4, 27, F71


Introduction

L’énucléation prostatique au laser Holmium (HoLEP) a été développée par Peter Gilling il y a de nombreuses années. La technique a évolué et, depuis, une énucléation dite « en bloc » ou « monobloc » a vu le jour.


Méthode

Cet article a pour but de décrire étape par étape les différents temps opératoires avec les pièges potentiels et les solutions adaptées. La littérature est pour l’instant pauvre à ce sujet et les quelques références seront évoquées.


Résultats

La technique « en bloc » est décrite étape par étape avec les pièges potentiels ainsi que les « trucs et astuces ». L’HoLEP « en bloc » est une technique standardisée et reproductible. Dans la littérature, il est mis en évidence une amélioration du ratio volume d’énucléation par rapport au temps (grammes énuclées par minutes).


Conclusion

La technique HoLEP « en bloc » est une technique standardisée, reproductible, avec quelques pièges. Cette énucléation anatomique est dans mon expérience nettement moins consommatrice d’énergie et permet de diminuer le temps opératoire. Une étude multicentrique prospective est en cours et permettra de donner des renseignements fonctionnels en plus des données peropératoires habituelles.


Introduction

Holmium enucleation of the prostate (HoLEP) was developed by Peter Gilling many years ago. The technique has evolved and since then, a enucleation called “en bloc” or “monobloc” has been born and we will describe it.


Method

This article aims to describe step by step the different operating times with the potential traps and the adapted solutions. Literature for the moment is poor on this subject and the few references will be evoked.


Results

The “en bloc” technique is described step by step with the potential traps as well as the “tips and tricks”. HoLEP “en bloc” is a standardized and reproducible technique. In the literature, an improvement in the enucleation time ratio relative to time (grams enumerated per minute) is demonstrated.


Conclusion

The HoLEP “en bloc” technique is a standardized technique, reproducible, with some traps. This anatomical enucleation is less energy consuming and allows to decrease on my experience clearly the operative time. A prospective multicentre study is underway and will provide functional information in addition to the usual intraoperative data.

La préparation digestive avant chirurgie de remplacement vésical : pour qui, quand et comment en 2017 ?
The bowel preparation before bladder replacement surgery: Who, when and how in 2017?
2017
- Truc et astuce
- Réf : Progrès FMC, 2017, 4, 27, F68


Objectif

Avant réalisation d’une cystectomie totale avec dérivation urinaire utilisant un segment d’intestin, une préparation digestive a été proposée dans l’objectif de réduire le risque de contamination du champ opératoire et de complications subséquentes. Qu’en est-il en 2017 ?


Matériel et méthodes

Les données factuelles concernant les méthodes de préparations mécaniques « haute » et « basse » et la préparation diététique des patients ont été analysées.


Résultats et conclusion

Il n’y a pas lieu de pratiquer une préparation digestive mécanique avant cystectomie totale et dérivation urinaire. La prescription d’un régime sans résidu peut être proposée si elle n’est pas délétère pour l’optimisation de l’état nutritionnel du patient.


Aims

Before a radical cystectomy with urinary diversion using a bowel segment, a digestive preparation has been proposed in order to reduce the risk of contamination and their subsequent complications. What about it in 2017?


Material and methods

Factual data on “high” and “low” mechanical bowel preparation methods and dietary preparation for patients were analysed.


Results and conclusion

There is no need to perform a mechanical bowel preparation before radical cystectomy and urinary diversion. The prescription of a diet without residue can be proposed if it is not deleterious for the optimization of the nutritional state of the patient.

Les anciens et les modernes
The old and the modern
2017
- Éditorial
- Réf : Progrès FMC, 2017, 4, 27, F67




 

Photovaporisation prostatique au laser Greenlight XPS™
Photovaporization of benign prostatic hyperplasia with Greenlight Laser XPS™
2017
- Truc et astuce
- Réf : Progrès FMC, 2017, 4, 27, F75


Le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) par photovaporisation au laser Greenlight XPS™ nécessite un apprentissage spécifique compte tenu des caractéristiques du matériel utilisé et des effets tissulaires du laser. Deux tranchées antérieure et postérieure sont créées, permettant d’isoler, puis de vaporiser les lobes latéraux à forte puissance. Les orifices urétéraux doivent être systématiquement repérés, en particulier en cas de lobe médian. Au niveau de l’apex la vaporisation à 80W de par et d’autre du veru montanum associée à l’introduction de l’extrémité de l’endoscope dans le plan de clivage de l’HBP permet d’isoler l’apex de l’urètre sphinctérien. La qualité des résultats fonctionnels dépend du caractère complet de la vaporisation, facilement apprécié par l’échographie endorectale peropératoire. L’apprentissage de la technique peut être facilité par l’utilisation du simulateur GreenSim®. Le respect des conditions de réalisation techniques spécifiques au laser Greenlight permet d’assurer l’efficacité et la sécurité de la procédure.


Photovaporization of benign prostatic hyperplasia (BPH) with laser Greenlight XPS™ requires a specific endoscopic equipment and the knowledge of tissue–laser interactions. Two trenches are carried out anteriorly and posteriorly from the bladder neck to the level of the veru montanum, followed by the vaporization of the isolated lateral lobes using high power at 180W. Ureteral orifices must be identified before vaporization especially in case of median lobe. The apex is isolated from the urethral sphincter by vaporization of the mucosa at 80W on each side of the veru montanum allowing to introduce the tip of the endoscope in the enucleation plan. The quality of the functional results depends on the completeness of the treatment of BPH. Transrectal ultrasound real-time monitoring allows the surgeon to check the absence of residual tissue. The learning curve of the technique could be shortened with use of the Greenlight simulator. Adhesion to the specific principles of the technique leads to efficiency and safety of photovaporization of BPH.