Base bibliographique

Actualités 2012 en chirurgie pelvipérinéale
News in pelviperineal surgery in 2012
2013
- Le point sur...
- Réf : Progrès FMC, 2013, 2, 23, F47


Introduction et objectifs

Réaliser une mise au point sur les actualités en chirurgie pelvipérinéale en 2012.


Méthode

Une revue des différentes communications orales du congrès de l’EAU a été réalisée, ainsi qu’une revue systématique, à partir de la base de données PubMed, de la littérature publiée en 2012 (mots clés : prolapsus des organes pelviens, incontinence urinaire, hyperactivité vésicale, femme).


Résultats et conclusions

Les bandelettes TVT et TOT ont une efficacité similaire sur la cure d’incontinence à l’effort, mais des complications différentes. Le sphincter urinaire artificiel a une efficacité excellente (88,1 % de continence totale). En cas de chirurgie pour prolapsus, l’existence d’une incontinence urinaire préopératoire est le facteur prédictif principal d’incontinence urinaire postopératoire. Les résultats à dix ans des injections intradétrusoriennes de toxine botulique A pour hyperactivité vésicale non neurologique résistante aux traitements anticholinergiques rapportent une amélioration significative sur les symptômes et les paramètres urodynamiques. La neuromodulation présente de très bons résultats, et un effet bénéfique en cas d’incontinence double urinaire et fécale.


Introduction and objectives

To achieve a focus on news on pelviperineal surgery in 2012.


Method

A review of the 2012 congress oral communications, and a systematic review from the PubMed database of the literature published in 2012 (keywords: pelvic organ prolpase, urinary incontinence, bladder hyperactivity, female) was performed.


Results and conclusions

TVT and TOT slings have similar efficacy, but different side effects. The artificial urinary sphincter has an excellent efficiency (88.1% of total continence). In case of prolapse surgery, a preoperative urinary incontinence is the main predictor of postoperative urinary incontinence. The 10-year results of botulinum A toxin detrusor injections for non-neurological and anticholinergic treatment-resistant overactive bladder reported a significant improvement in symptoms and urodynamic parameters. Neuromodulation has very good results, and a beneficial effect in cases of urinary and fecal incontinence.

Comment suivre un schéma d’instillation du BCG en toute sécurité en 2013 ?
How to proceed safely a treatment with endovesical BCG in 2013?
2013
- Le point sur...
- Réf : Progrès FMC, 2013, 2, 23, F40


Introduction

le respect de bonnes pratiques lors des instillations endovésicales de BCG doivent permettre leur optimisation.


Méthodes

Une recherche bibliographique en langue française et anglaise par Medline® et Embase® a été effectuée.


Résultats

L’urologue doit informer le patient et rechercher les contre-indications formelles au BCG. Un ECBU récent ainsi que les éléments de la checklist doivent être systématiquement vérifiés avant toute instillation. Le sondage doit être atraumatique lors de l’instillation du produit qui doit rester pendant au moins deux heures au contact de l’urothélium vésical puis être éliminé par une miction en position assise. La prise en charge adaptée des effets indésirables (EI) repose sur les traitements symptomatiques, la polyantibiothérapie dirigée contre le BCG et les anti-inflammatoires.


Discussion

La réduction des doses de BCG et l’administration d’ofloxacine après l’instillation diminuent la fréquence et la sévérité des EI mineurs et modérés. Il faut surseoir à l’instillation en cas d’EI non contrôlés.


Introduction

Respect of protocols during of intravesical BCG instillations should enable their optimization.


Methods

A bibliographic research in French and English using Medline® and Embase® was performed.


Results

Prior consultation with the urologist allows patient information and research the formal contra-indication to BCG. A recent urine culture, as well as elements of the checklist, should be systematically checked before instillation. Catheter has been inserted in the bladder without any injury of the lower urinary tract upon instillation of the product, which remains for at least 2 hours in contact with the bladder urothelium, then be removed by urination in a sitting position. The appropriate management of adverse events (AEs) is based on symptomatic treatment, antimicrobial therapy directed against BCG, and anti-inflammatory drugs.


Discussion

Reductions of BCG doses and ofloxacin medication after instillation decrease the frequency and severity of minor and moderate AEs. In the event of uncontrolled AEs, the instillation must be postponed.

Du calcul au nodule…
From lithiasis to tumour…
2013
- Éditorial
- Réf : Progrès FMC, 2013, 2, 23, F33


Faut-il opérer les nodules testiculaires découverts pendant l’évaluation d’une hypofertilité masculine ?
Is it necessary to operate on testicular nodules found during the assessment of male subfertility?
2013
- Avis d'expert
- Réf : Progrès FMC, 2013, 2, 23, F51


Introduction et objectif

Mise au point sur les nodules testiculaire découverts pendant l’évaluation d’une hypofertilité masculine et proposition de prise en charge.


Matériel et méthodes

Recherche bibliographique à l’aide de la base de données Medline en utilisant les mots clés Leydig cell tumor, male infertility, testicular neoplasm .


Résultats

Des nodules testiculaires sont dépistés dans environ 1 % des cas d’hypofertilité masculine mais ces nodules ne sont pas tous des cancers ni même des tumeurs. Environ 75 % sont impalpables, ce qui justifie le recours à l’échographie testiculaire dans le bilan d’une hypofertilité masculine. Environ 70 % sont histologiquement bénins et parmi les lésions bénignes environ 55 % sont des tumeurs à cellules de Leydig.


Discussion

En raison du caractère le plus souvent bénin des nodules, le recours systématique à une orchidectomie élargie par voie inguinale est discutable a fortiori si le nodule n’est pas palpable. Une surveillance ou une chirurgie partielle conservatrice après examen histologique extemporané sont des options possibles sous certaines conditions. Des études à haut niveau de preuve scientifique permettraient leur validation.


Introduction and objective

Focus on testicular nodules found during the assessment of male subfertility and proposal of management.


Material and methods

Review of the literature performed by searching the Medline database using keywords: Leydig cell tumour, male infertility, testicular neoplasm.


Results

Testicular nodules are found in about 1% of men with subfertility but these nodules are not always cancers or even tumours. About 75% of these nodules are not palpable which justifies a systematic scrotal ultrasound in the assessment of male subfertility. About 70% are histologically benign and among the benign lesions about 55% are Leydig cell tumours.


Discussion

Due to this often benign character of the nodules a systematic inguinal orchiectomy is debatable especially if the nodule is not palpable. Watching or organ-sparing surgery after frozen section analysis is possible under conditions. High level of scientific evidence studies would allow their validation.

Particularités de la colique néphrétique chez la femme enceinte
Renal colic during pregnancy
2013
- Le point sur...
- Réf : Progrès FMC, 2013, 2, 23, F34


Introduction

La colique néphrétique chez la femme enceinte est une situation spécifique qui nécessite une bonne collaboration entre obstétricien et urologue.


Méthode

Étude de la littérature concernant les différents aspects de la colique néphrétique chez la femme enceinte. Les mots clés étaient grossesse et colique néphrétique. Des mises au point sur l’épidémiologie, la physiopathologie, la clinique, le bilan d’imagerie et la prise en charge de la colique néphrétique en cours de grossesse ont été réalisées.


Résultat et analyse

L’incidence de la lithiase urinaire chez la femme enceinte est équivalente à ce qui est observé chez la femme non gravide malgré des facteurs favorisants que sont l’hydronéphrose et l’hypercalciurie. La présentation clinique en cours de grossesse est dominée par la douleur. Le bilan d’imagerie repose en première intention sur l’échographie. En cas de doute diagnostique ou de complication, le scanner a sa place après avoir établi un rapport bénéfice–risque favorable, en collaboration avec les obstétriciens. En l’absence d’évacuation du calcul sous l’effet du traitement médical ou en cas de complications, le drainage de la voie urinaire par sonde urétérale double J ou néphrostomie permettra d’attendre l’accouchement pour traiter spécifiquement un calcul toujours en place.


Conclusion

La prise en charge d’une colique néphrétique chez une femme enceinte implique le gynécologue et l’urologue avec des conduites à tenir relativement codifiées. La mère et le fœtus seront considérés en mesurant continuellement le bénéfice pour la mère et le risque de l’enfant à venir.


Introduction

Renal colic during pregnancy is a specific condition, which requires a strict collaboration between obstetrician and urologist.


Methods

Literature review to identify different aspects from renal colic during pregnancy. Keywords were renal colic and pregnancy. Epidemiology, physiopathology, clinic presentation, imaging study and treatment will be analysed.


Results and analysis

Urinary lithiasis incidence during pregnancy is similar to the one in non-pregnant women despite increasing factors as hydronephrosis and hypercalciuria. Pain is the main clinical presentation. Sonography is the preferential imaging study. CT scan is limited to specific situations as uncertain diagnosis or complication after having evaluated the risk benefice–rate in collaboration with obstetricians. Upper urinary tract drainage with a double J stent or a nephrostomy will be proposed in case of a remaining stone after medical treatment or in case of complications. The treatment of the remaining stone itself will be performed after delivery.


Conclusion

Urologists and obstetricians are both involved in case of renal colic during pregnancy. Mother and foetus will be considered with a permanent evaluation of risk for the future new born and benefice for the mother.

Résumé du congrès de l’EAU 2013
2013
- Spécial EAU 2013
- Réf : Progrès FMC, 2013, 2, 23, F61


Résumé du congrès de l’EAU 2013 – Cancer du rein, lithiase urinaire
2013
- Spécial EAU 2013
- Réf : Progrès FMC, 2013, 2, 23, F65




 

Résumé du congrès de l’EAU 2013 : hypertrophie bénigne de prostate, cancer de prostate
2013
- Spécial EAU 2013
- Réf : Progrès FMC, 2013, 2, 23, F57