Base bibliographique

La technique de la lithotritie extracorporelle
Extracorporeal shock wave lithotripsy
2013
- Article IDE
- Réf : Prog Urol, 2013, 23, 14, 1168-1171

La lithotritie extracorporelle (LEC) est un traitement de la lithiase urinaire par fragmentation grâce aux ondes de choc. Le principe de la LEC sera décrit ainsi que la fabrication, la diffusion et la focalisation des ondes de choc. Les moyens de repérage des calculs, les modes d’anesthésie ainsi que le déroulement d’une séance seront rappelés avec les contre-indications et le prérequis avant une séance. Les paramètres influençant l’efficacité de la LEC seront ensuite exposés. Enfin, les complications, les résultats et les indications de la lEC seront passés en revue.

Extracorporeal shock wave lithotripsy (ESWL) is a treatment of urinary stones with the uses of shock wave. The principle of ESWL will be exposed. The ways to localize the stones are then discussed with the mode of anesthesia. One session of ESWL will be presented in details. Contraindications, indications, prerequisit, complications and results will be briefly described.

Prise en charge de l’insuffisance sphinctérienne urétrale
Treatment of the urethral sphincter insufficiency
2013
- Article IDE
- Réf : Prog Urol, 2013, 23, 14, 1186-1192

L’insuffisance sphinctérienne est une cause d’incontinence urinaire d’effort. Sa définition est clinique et urodynamique. Elle est rencontrée le plus souvent chez la femme en contexte de lésion sévère post-obstétricale ou chez la femme âgée dans un contexte multifactoriel. Chez l’homme, elle survient principalement comme complication de la chirurgie du cancer de prostate ou de vessie. Un bilan initial, clinique et paraclinique permet de confirmer le diagnostic d’insuffisance sphinctérienne, d’évaluer sa sévérité, d’identifier des mécanismes d’incontinence associés (hypermobilité urétrale, hyperactivité vésicale) pour choisir le traitement le plus adapté. La rééducation périnéale est le traitement de première intention dans les deux sexes. Chez la femme ménopausée, l’hormonothérapie locale est un adjuvant utile. En cas d’échec ou d’efficacité incomplète, le traitement de l’insuffisance sphinctérienne est chirurgical. Agents comblants, bandelettes sous-urétrales, ballons péri-urétraux et sphincter artificiel sont les 4 options thérapeutiques à discuter selon les antécédents, la sévérité de l’incontinence urinaire, les attentes du ou de la patiente.

The intrinsic sphincter insufficiency is a cause of stress urinary incontinence. Its definition is clinical and based on urodynamics. It is mostly met with women, in context of the post-obstetrical period or older women in a multifactorial context. For men, it occurs mainly as complication of the surgery of the cancer of prostate or bladder. An initial, clinical and paraclinical assessment allows to confirm the diagnosis of intrinsic sphincter insufficiency, to estimate its severity, and to identify associated mechanisms of incontinence (urethral hypermobility, bladder overactivity) to choose the most adapted treatment. The perineal reeducation is the treatment of first intention in both sexes. At the menopausal woman, the local hormonotherapy is a useful additive. In case of failure or of incomplete efficiency, the treatment of the intrinsic sphincter insufficiency is surgical. Bulking agents, urethral slings, peri-urethral balloons and artificial sphincter are 4 therapeutic options to discuss according to history, the severity of the incontinence, the expectations of the patient.

Pronostic des vessies neurologiques
Prognosis of the neurological bladders
2013
- Article IDE
- Réf : Prog Urol, 2013, 23, 14, 1181-1185

De nombreuses maladies neurologiques sont susceptibles de léser la commande neurologique du cycle mictionnel et donc d’entraîner des dysfonctionnements de la vessie et/ou du système sphinctérien. Ces dysfonctions vont se traduire par des symptômes gênants (incontinence, rétention, parfois les deux associés) mais peuvent aussi provoquer des complications graves (infections rénales, calculs, insuffisance rénale, tumeur de vessie). Le pronostic des vessies neurologiques se juge en termes de complications uro-néphrologiques et de confort/qualité de vie. La prise en charge initiale doit être précoce et multidisciplinaire. L’objectif d’une vessie à basse pression vidée régulièrement sans drainage à demeure est commun à toutes les situations. L’objectif d’un patient sec et autonome pour l’élimination de l’urine est le facteur pronostique essentiel d’une optimisation de la qualité de vie. La restauration d’une sexualité, d’une fertilité, d’un contrôle de la continence et de l’exonération fécale sont également des paramètres pronostiques majeurs de la qualité de vie (prise en charge complète pelvipérinéale).

Numerous neurological diseases may hurt the neurological command of the miction and thus provoke the dysfunctions of the bladder and/or the urinary sphincter. These dysfunctions leads to annoying symptoms (incontinence, retention or both) but can also cause grave complications (renal infections, calculations, renal insufficiency, tumor of bladder). The forecast of the neurological bladders consists to prevent the urinary complications and to improve the comfort/quality of life. The initial care must be early and multidisciplinary. The objective of a low-pressure bladder emptied regularly without permanent drainage is common to all the situations. The objective of a dry and autonomous patient for the elimination of the urine is the main goal for the optimization of the quality of life. The restoration of a sexuality, a fertility, a control of the continence and the faecal exemption are also important parameters to improve of the quality of life.

Résection endoscopique des tumeurs de vessie n’infiltrant pas la musculeuse avec Hexvix®
Transurethral bladder resection of non muscle invasive bladder cancer with Hexvix<sup>®</sup>
2013
- Article IDE
- Réf : Prog Urol, 2013, 23, 14, 1177-1180

Les tumeurs de vessie sont le second cancer urologique le plus fréquent après le cancer de la prostate. Elles sont développées à partir de l’urothélium et peuvent être, soit strictement localisées à la muqueuse dans le cas des tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle (TVNIM), soit infiltrer le muscle vésical en profondeur (TVIM). La qualité de leur prise en charge est fondée sur l’exérèse complète des lésions lors de la résection transurétrale de vessie (RTUV). Si la majorité de ces tumeurs se présente sous la forme d’un polype, visible à l’œil nu, une proportion non négligeable d’entre elles est associée à d’autres tumeurs difficiles à discerner car planes comme le carcinome in situ (CIS). Afin d’améliorer la détection de ces lésions, la fluorescence vésicale a été proposée. L’instillation endovésicale d’acide hexamino-levulinate (Hexvix®) permet au cours d’une cystoscopie en lumière bleue de renforcer le contraste visuel entre les cellules tumorales et les cellules urothéliales saines. La qualité de la RTUV semble ainsi meilleure avec un bénéfice parfois controversé sur la survie sans récidive des patients. Cependant, le coût de cette technologie et de son équipement reste un frein à sa diffusion.

Bladder neoplasms are the second most frequent urological cancer after prostate cancer. Bladder neoplasms arise from urothelial tissue and can either be restricted within the Mucosa and the Lamina Propria (i.e., non muscle invasive bladder cancer [NMIBC]) or invade the Muscularis Propria (i.e., muscle invasive bladder cancer [MIBC]). An exhaustive transuretral resection of the bladder tumor (TURBT) has always been seen a surrogate of quality for the initial step of the treatment. Although a large majority of bladder tumors can be easily identified macroscopically, there are flat lesions (i.e., carcinoma in situ [CIS]), which are more difficult to diagnose. To improve detection of flat lesions, a fluorescence diagnosis under blue light has been proposed during cystoscopy. Photodynamic diagnosis is performed using blue light after preoperative intravesical instillation of hexaminolaevulinic acid (Hexvix®) to enhance visual contrast between urothelial cancer and normal tissue. Thus, the quality of TURBT appears to be improved in selected cases with a controversial benefit on the recurrence free survival. Due to its medico-economical constraints, worldwide spread of fluorescence cystoscopy is still limited and restricted to specific cases.

Traitement des sténoses de la jonction pyélo-urétérale de l’adulte
Management of adult uretero-pelvic junction obstruction
2013
- Article IDE
- Réf : Prog Urol, 2013, 23, 14, 1172-1176
Le syndrome de la jonction pyélo-urétérale, uropathie malformative située entre le bassinet l’origine de l’uretère lombaire est la cause la plus fréquente de l’hydronéphrose rénale, dont le diagnostic est souvent évoqué sur des échographies anténatales et confirmé secondairement sur des examens réalisés en post-natal. Leur prise en charge par les urologues spécialisés dans les malformations infantiles se fait en concertation avec les pédiatres.
Tumeurs rénales des maladies héréditaires
Renal cancer and hereditary diseases
2013
- Article IDE
- Réf : Prog Urol, 2013, 23, 14, 1157-1162

Les tumeurs du rein associées aux maladies héréditaires sont une entité rare caractérisées par des tumeurs rénales et des manifestations extrarénales pulmonaires, dermatologiques et/ou neurologiques. La prise en charge optimale implique une collaboration entre spécialités chirurgicales et généticiens. Le caractère précoce, bilatéral et/ou multifocal de tumeurs rénales doit faire évoquer une maladie génétique. Les objectifs sont le diagnostic et le dépistage précoces de ces maladies afin de permettre une surveillance étroite et un traitement le plus conservateur possible.

Renal tumors associated with hereditary diseases are a rare entity characterized by many renal tumors and other manifestations such as pulmonary, neurological and dermatological expressions. The management requires a close collaboration between surgical specialties and geneticists. Precocious, bilateral and/or multifocal tumors call to mind a hereditary disease. Early diagnosis and screening are essential to optimize a strict observation and a most conservative treatment.