Base bibliographique

Hypertrophie bénigne de prostate, cancer de prostate
- Compte-rendu de congrès
- Réf : Progrès FMC, 2015, 3, 25, F82, suppl. 3



Cancer de la prostate



Épidémiologie et facteurs de risque


Mots clés:
R.
Mots-clés:
Cancer / Bone metastases / immunotherapy / Dénosumab
La posthectomie : un geste anodin ?
Posthectomy: A harmless gesture?
- Techniques chirurgicales
- Réf : Progrès FMC, 2015, 2, 25, F33, suppl. 2


Introduction

La posthectomie représente le geste le plus pratiqué dans le monde, même si beaucoup de procédures ne sont pas faites de façon chirurgicale. Elle consiste dans l’ablation du prépuce chez l’enfant ou l’adulte en cas de phimosis (impossibilité ou difficulté à décalotter) ou pour des raisons de convenance personnelle ou familiale. Le but de cet article est de décrire les différentes techniques opératoires et de voir quelles sont les complications possibles.


Méthode

Description des techniques opératoires en listant tous les aspects pratiques basés sur l’expérience personnelle de l’auteur et documentée à partir de l’analyse de la littérature et de l’histoire de cette technique, ainsi que leurs complications potentielles.


Résultats

Intérêts et inconvénients des différentes techniques, indications et choix de la technique optimale selon les situations seront étudiés.


Conclusion

La posthectomie a été, est et restera un geste courant en urologie générale. Néanmoins, sans rentrer dans les controverses de la posthectomie pour convenance personnelle ou familiale, elle reste un geste dont les différentes techniques doivent être parfaitement connues des urologues pour pouvoir faire face à toutes les situations, et limiter le risque de complications potentielles toujours mal vécues pour ce geste d’apparence anodine.


Introduction

The posthectomy represents the most frequent procedure in the world, although many procedures are not done surgically. It consists in the removal of the foreskin in the child or the adult in the event of phimosis (inability or difficulty to retract) or for reasons of personal or familial convenience. The purpose of this article is to describe the different surgical techniques, and see what are the possible complications.


Method

Description of the operative techniques by listing all practical aspects based on the author's personal experience and documented from the analysis of the literature and the history of this technique, as well as their potential complications.


Results

Interests and disadvantages of the different techniques, indications and choice of optimal technique according to the situations will be investigated.


Conclusion

The posthectomy has been, is and will remain a regular surgical procedure in general urology. However, without going into the controversies of the posthectomy for personal or family convenience, it remains a technical procedure with different techniques must be perfectly known to urologists in order to face to all situations, and limiting the risk of potential complications still difficult to live for this gesture of innocuous appearance.

Mots clés:
Posthectomie / Circoncision / prépuce
Mots-clés:
Posthectomy / Circumcision / Foreskin
Les paramétrages du laser Holmium-YAG en endo-urologie
Optimal settings for the Holmium:YAG laser in endo-urology
- Truc et astuce
- Réf : Progrès FMC, 2016, 2, 26, F35, suppl. 2


Introduction

Le laser pulsé Holmium:YAG est la principale source laser en endo-urologie. L’optimisation des paramètres du laser est certainement le facteur non-opérateur dépendant qui est le plus important pour garantir le succès d’une intervention d’endo-urologie.


Paramètres du laser

Trois paramètres déterminent l’efficacité biologique d’un faisceau laser : la fréquence d’impulsion, la durée d’impulsion et l’énergie par impulsion. On définit 4 principaux profils de paramétrages du laser pour l’endo-urologie du haut appareil urinaire : le dusting et la fragmentation pour le traitement des calculs, la section pour les sténoses urétérales et la coagulation/ablation pour les tumeurs de la voie excrétrice. Pour le calcul, le dusting a l’avantage d’éviter la formation de fragments résiduels. La fragmentation est plus adaptée aux calculs denses.


Diamètre de la fibre

Une fibre de petit diamètre (200–270μm) a une efficacité équivalente à une fibre de diamètre supérieur, et permet une meilleure irrigation et une meilleure manœuvrabilité.


Introduction

The pulsed Holmium:YAG laser is the main laser source in endo-urology. The optimization of the laser parameters is certainly the most important independent-operator factor for the success of an endo-urological procedure.


Laser parameters

Three parameters determine the biological effectiveness of a laser: the pulse frequency, the pulse duration and the energy per pulse. Four main laser profiles are defined for the endo-urology of the upper urinary tract: the dusting and fragmentation for the treatment of stones, the section for ureteral strictures and coagulation/ablation for tumors of the urinary tract. For renal stones, the dusting has the advantage of avoiding the formation of residual fragments, but fragmentation is more suited for very hard stones.


Diameter of the fiber

The use of a small diameter fiber (200–270 microns) is recommended as it is as effective as a larger fiber, allows a better irrigation and a better maneuverability.

Mots clés:
Laser Holmium-YAG / lithiase rénale / /
Mots-clés:
Laser Holmium-YAG / Renal stone / Dusting
Lithotripsie extracorporelle avec repérage échographique : quoi de neuf en 2016 ? Mise au point du Comité de lithiase de l’AFU
Ultrasonic localization for extra shockwave lithotripsy: What is new in 2016? A CLAFU update
- Le point sur...
- Réf : Progrès FMC, 2016, 2, 26, F24, suppl. 2


Introduction

Depuis 30 ans, la lithotritie extracorporelle (LEC) est le traitement le plus utilisé pour les calculs urinaires en raison de son caractère non invasif et de son efficacité avec des taux de succès de 30 à 76 %. La LEC est recommandée en première intention pour le traitement des calculs du rein de moins de 2cm avec un repérage itératif (radioscopie) ou en temps réel (échographie) (grade A). Le repérage échographique permet l’amélioration de l’efficacité de la LEC.


Matériels et méthodes

Mise au point sur l’actualité du repérage échographique en LEC et détail de la technique opératoire avec repérage Visio-Track®.


Résultats

Différents lithotriteurs ont été développés avec le repérage échographique ; fixe ou mobile suivant la machine utilisée. Un nouveau système de repérage échographique, avec système mobile a été développé par EDAP TMS® (Système Visio-Track®) permettant de cibler les tirs sur le calcul et le suivi peropératoire. La technique opératoire est décrite dans cet article.


Conclusion

Le repérage échographique représente donc une technique d’avenir grâce à son efficacité et son caractère non irradiant.


Introduction

For thirty years, Extracorporeal Shockwave Lithotripsy (ESL) is the most common treatment for urinary lithiasis, due to non-invasiveness with success rate from 30 to 76%. ESL is currently recommended as a first line therapy for renal stone less than 2cm, with a intermittent (fluoroscopy) or a continuous (ultrasonography) localization. Ultrasonic localization can increase success rate of ESL.


Material and methods

Focus on ultrasonic localization for extra shockwave lithotripsy and description of surgical techniques with Visio-Track System®.


Results

Several lithotripters had been developed with ultrasonic localization, with a mobile or fixed device. A new ultrasonic localization mobile device had been developed by EDAP TMS® (Visio-Track System®), allowing aiming and continuous localization of stone during procedure. This technique is described in this article.


Conclusion

Ultrasonic localization is a technical progress due to its efficiency and no ionizing radiation.

Mots clés:
Lithiase / LEC / échographie / Visio-Track /
Mots-clés:
Schockwave therapy / Kidney stones / surgical technique / Visio-Track /
L’Urologie, une spécialité plurielle !
The Urology, the plural speciality!
- Éditorial
- Réf : Progrès FMC, 2015, 3, 25, F61, suppl. 3


À « l’AFU » pour la rentrée ! Ce nouveau numéro interpelle encore et toujours toutes les générations d’urologues, pour peaufiner la pratique quotidienne de notre belle spécialité, de l’analgésie à l’oncologie en passant par l’andrologie, la prostate et la lithiase.


Mots clés:
A.
Marges chirurgicales positives après néphrectomies partielles : un risque de récidive supérieur en cas de tumeurs de haut risque
- Veille bibliographique
- Réf : Progrès FMC, 2016, 3, 26, F63, suppl. 3


Le texte complet de cet article est disponible en PDF.
Cliquer ici pour le visualiser

Mots clés:
Mirabegron / hyperactivité vésicale / anticholinergique
Mots-clés:
Mirabegron / Overactive bladder / Anticholinergic
Matériel, dispositifs, prescriptions médicamenteuses : le diable est dans les détails
Surgical tools, medical devices, drug prescription: The devil is in the details
- Éditorial
- Réf : Progrès FMC, 2016, 2, 26, F23, suppl. 2


Fidèle à sa mission de formation continue, ce numéro de Progrès en Urologie  –  FMC fait la part belle à plusieurs articles de qualité concernant la pratique urologique quotidienne. Pour ce recueil intégralement axé sur la thérapeutique, les auteurs ont une fois de plus veillé à produire des manuscrits pragmatiques, focalisés sur quelques « détails » du quotidien, qui ont pourtant une importance cruciale pour la prise en charge de nos patients.

Mots clés:
J.-N.
Prévention des infections nosocomiales
- Prévention
Cette fiche d’information, rédigée par l’Association Française d’Urologie*, est destinée aux patients ainsi qu’aux usagers du système de santé.
Mots clés:
infections nosocomiales
Quand et comment opérer les fractures de verges ?
Management of penile fracture
- technique chirurgicale
- Réf : Progrès FMC, 2015, 3, 25, F73, suppl. 3


Objectif

Mise au point sur le traitement en urgence des fractures de verge.


Méthode

Description de la prise en charge chirurgicale fondée sur l’expérience des auteurs et les données de la littérature centrée sur le sujet.


Résultats

La fracture de verge est une urgence urologique rare, définie comme la rupture de la tunique albuginée de la verge en érection, le plus souvent durant un rapport sexuel. Celle-ci se présente comme une détumescence immédiate de la verge associée à un craquement audible et l’apparition d’un hématome sous-cutané. L’exploration chirurgicale et la réparation de la brèche de l’albuginée, dans les plus brefs délais, sont le traitement de référence. Une plaie urétrale doit systématiquement être recherchée.


Discussion et conclusion

Même si le diagnostic de la grande majorité des fractures de verge peut être fait grâce à un examen clinique seul, des imageries peuvent aider au diagnostic des cas moins évidents et orienter la prise en charge chirurgicale. Les complications principales sont la dysfonction érectile et les courbures de verge.


Penile fracture is a rare urological emergency described as the traumatic rupture of the tunica albuginea of an erect penis, it usually occurs during sexual intercourse. Patients typically describe immediate detumescence, snapping sound and subcutaneous hematoma as result of the injury. Prompt surgical exploration and corporal repair is the most effective therapy. A ureteral should be systematically looked after. Although a majority of cases can be diagnosed from the history and physical examination alone, radiographic studies can help in the diagnosis of unusual cases and impact on the surgical treatment. The complications of these fractures are principally erectile dysfunction and deviation of the erect penis.

Mots clés:
Fracture du pénis / albuginée des corps caverneux / traitement chirurgical
Mots-clés:
Penile fracture / corpus cavernosum / Albuginea surgery
Quelle vitalité !
What vitality!
- Éditorial
- Réf : Progrès FMC, 2016, 3, 26, F49, suppl. 3


Quelle vitalité ! À la lecture de ce nouveau numéro de FMC Urologie , on ne peut que constater encore une fois le dynamisme et la vigueur de notre discipline et de ses acteurs. Les auteurs sont de jeunes urologues partageant leur expérience sur des sujets aussi variés que la préservation de la fertilité en contexte néoplasique, une technique de pose de cathéter de dialyse péritonéale ou la prescription du Mirabégron.


Mots clés:
X.
Quels sont les effets secondaires ophtalmiques des traitements urologiques ?
- Veille bibliographique
- Réf : Progrès FMC, 2016, 2, 26, F42, suppl. 2


Le texte complet de cet article est disponible en PDF.
Cliquer ici pour le visualiser

Mots clés:
Traitement alcalin / Lithiase d’acide urique / lithiase rénale
Mots-clés:
Alkaline treatment / Uric acid stone / Kidney calculi
Règles diététiques et calculs urinaires
- Prévention
- Réf : Fiches d'information patient, 2010, 1
Les mauvaises habitudes alimentaires représentent une cause majeure dans la formation des calculs calciques, oxaliques et uriques. Les mesures diététiques concernent les boissons et l'alimentation.  
Mots clés:
Calcul / règles hygiéno-diététiques
Technique du curage ganglionnaire inguinal robot-assisté dans le cancer du pénis
Robot-assisted endoscopic groin lymphadenectomy for penile cancer
- Techniques chirurgicales
- Réf : Progrès FMC, 2015, 2, 25, F44, suppl. 2


Objectifs

Décrire une technique le curage ganglionnaire inguinal par voie laparoscopique robot-assistée pour cancer du pénis.


Méthodes

Rapport d’expérience pratique monocentrique avec description, étape par étape, du matériel nécessaire, de l’installation du patient, des différents temps opératoires.


Résultats

La particularité de notre technique est d’aborder initialement le plan profond et de réaliser un curage le plus extensif possible. Dix patients ont été opérés. La durée opératoire a été entre 100 et 140minutes. Entre 8 et 15 ganglions ont été retrouvés par côté. Deux patients ont développé une lymphocèle dont une qui s’est compliquée de sepsis sévère. Nous n’avons pas noté d’hématomes ou nécroses cutanées. Le recul est de 6 à 24 mois.


Conclusion

Dans notre expérience, cette approche de curage inguinal robot-assisté a permis de réduire la morbidité de la procédure sans compromettre le contrôle carcinologique tout en respectant les limites de dissection.


Objective

To describe a technique inguinal lymphadenectomy robot-assisted laparoscopic surgery for penile cancer.


Method

Single center experience report with description, step by step, the necessary equipment for patient setup, different operating times.


Results

The special feature of our technique is to initially address the deeper level and achieve a more extensive dissection can. Ten patients were operated. The operative time was 100 to 140minutes. Between 8 and 15 nodes were found by side. Two patients developed seroma one of which was complicated by severe sepsis. We have not noticed bruising or skin necrosis. The decline is 6 to 24 months.


Conclusion

In our experience, this robot-assisted inguinal lymphadenectomy approach has allowed to reduce the morbidity of the procedure without compromising cancer control while respecting the dissection limits.

Mots clés:
Cancer de pénis / Curage inguinal / Chirurgie robotique
Mots-clés:
Penile cancer / Groin lymphadenectomy / Robotic surgery
Traitement médical expulsif dans la colique néphrétique lithiasique : moins efficace que prévu ?
- Veille bibliographique
- Réf : Progrès FMC, 2015, 3, 25, F80, suppl. 3


Le texte complet de cet article est disponible en PDF.
Cliquer ici pour le visualiser

Mots clés:
Cancer / Métastases osseuses / Immunothérapie / Dénosumab
Mots-clés:
Cancer / Bone metastases / immunotherapy / Dénosumab
Tumeurs urothéliales
- Compte-rendu de congrès
- Réf : Progrès FMC, 2015, 2, 25, F53, suppl. 2



Tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle



Instillation postopératoire précoce de chimiothérapie


Mots clés:
E.
Mots-clés:
Hormone therapy / prostate cancer / Abiratérone / Castration resistance / Prescription
Urologie : spécialité de la diversité
Urology: Specialty of diversity
- Éditorial
- Réf : Progrès FMC, 2015, 2, 25, F25, suppl. 2


Progrès en urologie FMC est la revue professionnelle de notre spécialité qui accompagne l’évaluation de nos pratiques et notre développement continu. Ce nouveau numéro témoigne bien de la richesse et de l’étendue de notre spécialité qui affirme toute sa diversité.


Mots clés:
P.
Utilisation du mélange équimolaire oxygène protoxyde d’azote (MEOPA) en urologie : pourquoi, comment, pour qui ?
How to manage equimolar mixture of oxygen and nitrous oxide in patients undergoing short painful urology procedures?
- Le point sur...
- Réf : Progrès FMC, 2015, 3, 25, F62, suppl. 3


Introduction

Le MEOPA est un mélange gazeux composé de 50 % de protoxyde d’azote et de 50 % d’oxygène. Il est largement utilisé pour la prise en charge de l’analgésie des gestes douloureux de courte durée en dehors du bloc opératoire.


Matériel et méthodes

Cet article développe les aspects théoriques et pratiques de ce gaz et une revue de la littérature, via PubMed, précise les indications validées en urologie. Les publications randomisées ont été recensées et analysées.


Résultats

Ce médicament inhalé présente une rapidité d’apparition et de réversibilité de ses effets cliniques, en rapport avec ses propriétés pharmacocinétiques, ainsi qu’une grande sécurité d’emploi. Ses effets secondaires sont peu fréquents et toujours mineurs. Toutes les études publiées démontrent une réduction significative de la douleur dans les procédures urologiques invasives.


Discussion

Il existe un intérêt à employer cet analgésique sécurisant, efficace, peu onéreux dans notre pratique quotidienne.


Introduction

MEOPA, a mixture of 50% nitrous oxide and 50% oxygen, is an anxyolitic and analgesic agent widely used for analgesia in short duration painful procedures. The low solubility in blood and tissue of nitrogen protoxide gives pharmacokinetic properties leading to fast reversible effects. The equimolar formulation with oxygen allows safe use. Adverse effects are rare and always minor.


Methods

A PubMed search was performed and randomised studies were identified and reviewed. In this article, we investigate the application and efficacy of this gas by performing a systematic review of the literature in day case and outpatient urological procedures.


Results

All published studies have found significantly reduce procedural pain. MEOPA inhalation reduce pain in common diagnostic and therapeutic outpatient urological procedures.


Conclusion

There is a huge potential to encourage the wider use of this cheap, safe, effective analgesic agent in our current practice.

Mots clés:
urologie / analgésie / Douleur / Protoxyde d’azote
Mots-clés:
Urology / analgesia / Pain / nitric oxide