Base bibliographique

Sommaire :

Traitement du cancer du rein métastatique chez les sujets âgés
2009
- Réf : Prog Urol, 2009, 11, 19, S129, suppl. S3


Le traitement du CRM chez les sujets âgés est identique à celui des patients plus jeunes. Alors que les cytokines étaient classiquement contrindiquées chez les patients de plus de 70 ou 75 ans (notamment l’IL2), les nouvelles thérapeutiques ciblées ont été évaluées sans limitation d’âge et l’ensemble des études de phase III a inclus des patients de plus de 80 ans. Globalement, il ne semble pas y avoir de différence d’efficacité en fonction de l’âge (sauf peut-être pour le temsirolimus). Concernant la tolérance, elle est satisfaisante avec l’ensemble des thérapeutiques. La diminution de doses est un peu plus fréquente, ce qui doit rendre prudent, notamment avec le sunitinib pour lequel une corrélation directe entre la dose administrée et l’efficacité a été rapportée. Compte-tenu des données disponibles, aucune adaptation de dose en fonction de l’âge n’est recommandée dans le CRM.


Treatment of metastatic kidney cancer in elderly subjects is identical to treatment of younger subjects. Whereas cytokines were classically contraindicated in patients over 70 or 75 years (notably IL2), new targeted therapies have been evaluated and found to be usable with no age limit, and all of the phase III studies have included patients 80 years old and older. Overall, there seems to be no difference in efficacy based on age (except perhaps for temsirolimus). As for tolerance, it is satisfactory for all therapies. Dose reduction is slightly more frequent, which calls for caution, notably with sunitinib, for which a direct correlation between the dose administered and efficacy has been reported. Given the data available today, no dose adaptation in relation to age is recommended in metastatic renal cancer.

Mots clés:
Cancer du rein métastatique / sujet âgé / Immunothérapie / Anti-angiogénique
Mots-clés:
Metastatic kidney cancer / Elderly subject / immunotherapy / Anti-angiogenic