Voie d'abord antéro-latérale trans-abdominale de Giuliani avec séparation musculaire et préservation nerveuse pour abord des tumeurs du rein.

16 juillet 2001

Mots clés : Rein, Tumeur, Néphrectomie, voie d'abord
Auteurs : Giberti C, Schenone M
Référence : Prog Urol, 1999, 9, 562-566
BUTS : Les voies d'abord antéro-latérales trans-abdominales fournissent une bonne exposition à la fois pour la chirurgie sus et sous-mésocolique. Cependant le dessin de ces incisions est tel qu'il sectionne et dénerve le muscle droit, les muscles obliques et transverse de l'abdomen avec une perte nette du contrôle actif des muscles pour un grand nombre de patients. En 1974, Giuliani a décrit une approche antéro-latérale et trans-abdominale pour les tumeurs du rein qui fournit une bonne vue et un bon accès au pédicule rénal ainsi qu'une bonne exposition à la fois vers le bas jusqu'à la bifurcation aortique et vers le haut jusqu1au diaphragme. Les auteurs rapportent une nouvelle technique anatomique avec cette voie d1abord qui sépare les muscles et préserve les nerfs évitant ainsi une hypotonie musculaire abdominale.
MATÉRIEL ET MÉTHODES : De mars 1996 à mars 1998, cet abord chirurgical dit de Giuliani a été réalisé chez 35 patients qui devaient subir une néphrectomie élargie pour cancer du rein (24 côté gauche et 11 côté droit). L'âge des patients allait de 42 à 80 ans (moyenne de 63,2 ans). Le suivi moyen a été de 11,6 mois.
RÉSULTATS : Chez tous ces 35 patients le tonus et le contrôle actif de la paroi abdominale musculaire étaient totalement préservés. Cependant tous les patients présentaient une petite hypoesthésie sur la partie basse de l1incision cutanée transversale près de l'ombilic qui s'améliorait avec le temps et disparaissait approximativement chez 50% d'entre eux.
CONCLUSION : L'avantage majeur de cette voie d'abord anatomique par rapport aux techniques conventionnelles est d'éliminer les déficits fonctionnels permanents et l'hypotonie de la paroi abdominale. De plus, cette approche anatomique apporte des possibilités de fermeture aisée et en toute sécurité, plan par plan, en reconstruisant la paroi abdominale antérieure.