Vessie rectale : réponse au commentaire d'Alain Ruffion

25 juillet 2011

Auteurs : J. Paillot, F. Firmin
Référence : Prog Urol, 2011, 7, 21, 500




 



Il s'agit effectivement d'une petite série rétrospective et nous avons tout à fait conscience des biais statistiques qu'elle comporte, pour cette raison ; néanmoins tous ces patients ont été suivis de manière extrèmement régulière de six mois en six mois puis d'année en année.


La pérennité et la régularité du suivi des patients donnent à cette petite série une grande homogénéité et une fiabilité certaine.


Les complications ont été clairement précisées et non sous-estimées.


La mortalité est principalement liée au caractère cancéreux et infiltrant des tumeurs de vessie et ne déroge pas aux statistiques habituelles.


L'absence d'urétéro-hydronéphrose est liée à l'implantation directe des uretères dans le greffon iléal en anastomose terminolatérale à très large palette. Il n'y a pas de trajet sous-muqueux ; c'est la raison pour laquelle, comme dans la vessie de Studer, il y a rarement des sténoses urétéro-iléales.


Les tumeurs coliques qui se développaient au décours des interventions de Coffey étaient toujours ou quasiment toujours situées au niveau de l'implantation de l'uretère dans le côlon ; or, l'avantage de cette technique de Ghoneïm est que les uretères sont implantés dans l'iléon, très à distance du colo-rectum. Alors que la confection d'une poche sigmoïdienne de type « MAINZ II » comporte l'implantation directe des uretères dans le côlon avec les risques que l'on connait.


Concernant les troubles métaboliques : ceux-ci sont effectivement beaucoup moins importants lorsqu'il n'y a pas de valve colo-colique ; or, c'est justement l'objet de notre communication puisque nous avons simplifié la technique en ne faisant pas cette valve colo-colique.


Comme le note avec juste raison Alain Ruffion, il n'est pas question de proposer cette technique à toutes les dérivations urinaires après cystectomie, mais elle peut rendre service dans certains cas particuliers que nous avons énumérés et à ce titre, elle nous paraît mériter d'être connue.


Déclaration d'intérêts


L'auteur n'a pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2011 
Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.