Vascularisation intra prostatique en imagerie Doppler puissance et vasculaire 3D : critères d'analyse et intérêt dans l'établissement du diagnostic et du stade évolutif des cancers

25 novembre 2001

Mots clés : Cancer de la prostate, échographie, doppler
Auteurs : SAUVAIN JL, PALASCAK P, BOURSCHEID D, BLOQUEAU P, BREMON JM, JUNG L, MANIERE P
Référence : Prog Urol, 2000, 10, 237-245
Objectifs : Comparer la valeur de l'Echo Doppler puissance (EDP) à celle de l'échographie Mode B dans le diagnostic du cancer prostatique et évaluer l'intérêt de l'EDP pour apprécier la différenciation cellulaire en fonction du degré de vascularisation, et pour préciser le franchissement capsulaire du cancer. Patients:133 patients classés en 2 groupes ont été explorés : un groupe incluant 41 patients non suspects de cancer (15 sujets témoins et 26 patients présentant une prostatite aiguë) et un second groupe incluant 92 patients suspects d'être porteur d'un cancer (PSA>4ng/ml). Méthodes : par échographie avec mode Doppler puissance et en reconstruction 3D, un indice de vascularisation gradué de 1 à 3 a été calculé sur les nodules de la zone périphérique. Trois types de vascularisation (A : capsule avasculaire régulière, B :capsule avasculaire irrégulière, C : vaisseaux franchissant la capsule) ont été décrits en fonction du stade présumé de cancer (A : intra prostatique; B : indéterminé; C : extra prostatique). La comparaison avec l'histologie a été faite avec les biopsies randomisées (92 cas) et de la prostatectomie radicale (21 cas). Résultats:Un cancer a été diagnostiqué dans 57 des 92 patients (62%) suspects de cancer. La sensibilité globale de l'EDP dans le diagnostic initial de cancer prostatique était de 94,7%, la spécificité de 77,1%(contre respectivement 93% et 42,8% pour l'échographie seule). Pour une prévalence comprise entre 0,4 et 0,9 , la VPP variait de 73,4% à 97,4% et la VPN de 95,6% à 62 % ( p=0,02).
La corrélation de la vascularisation des tumeurs avec le score de Gleason a montré que 20/40 tumeurs ( 50%) de score supérieur ou égal à 7 avaient un indice de vascularisation égal à 3 contre 6/17( 35%) en cas de tumeur de score inférieur à 7 ( R=0,283, p=0,033).
Les 3 types vasculaires A, B, C ont été évalués de manière prospective dans la recherche d'un franchissement capsulaire. Dans les 8 cancers de type A, il existait un franchissement dans un des 8 cas. Dans les 8 cancers de type C un franchissement était présent dans 6 des 8 cas (75%). Conclusion : L'EDP améliore la fiabilité de l'échographie dans le diagnostic du cancer prostatique et dans l'établissement du bilan d'extension. Il existe une corrélation entre le degré de vascularisation et le score de Gleason .