Validation française d’un pentafecta pour une évaluation standardisée des résultats de la cystectomie totale laparoscopique robot-assistée pour cancer de vessie

05 novembre 2020

Auteurs : P. Baron, Z. Khene, G. Ploussard, F. Bruyere, A. Gasmi, G. Verhoest, O. Perrot, M. Roupret, A. Bajeot, M. Roumiguie, F. Lannes, G. Pignot, B. Pradere
Référence : Prog Urol, 2020, 13, 30, 717
Objectifs

Un pentafecta a été proposé en 2019 pour l’évaluation de la cystectomie totale laparoscopique robot-assisté avec dérivation urinaire intracorporelle (CTRA-DUIC). Il associe des critères fonctionnels et oncologiques. L’objectif de notre étude était de réaliser une validation externe de ce pentafecta.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective multicentrique française ayant inclus l’ensemble des patients opérés d’une CTRA-DIUC entre 2007 et 2019. Le pentafecta était validé si les cinq critères étaient réunis : marges négatives, plus de 16 ganglions prélevés, absence de complication majeure, absence de complication urinaire dans l’année et absence de récidive locale ou à distance dans l’année. Une analyse multivariée a été réalisée pour définir les facteurs prédictifs de pentafecta validé. Nous avons analysé l’influence de ce pentafecta sur les résultats oncologiques, sur la courbe d’apprentissage et évalué la valeur ajoutée clinique à l’aide d’une courbe d’analyse décisionnelle (DCA) sur la récidive à 36 mois.

Résultats

Nous avons inclus 180 patients opérés d’une CTRA-DUIC. La durée médiane de suivi était de 11 mois, 31 % (n =55) des procédures validaient les 5 critères du pentafecta (Fig. 1) L’analyse multivariée montrait que l’âge (OR : 0,96 ; p =0,03), le diabète (OR 0,12 ; p =0,005) et le stade N+ (OR 0,23 ; p =0,02) étaient des facteurs prédictifs de validation du pentafecta. La survie globale à 1 an (100 % vs 89 % ; p =0,02) et à 3 ans (92 % vs 84 % ; p =0,04) était supérieure pour les patients du groupe « pentafecta validé » (Fig. 2). La courbe d’apprentissage avait un impact sur la validation des critères (Fig. 3). La DCA retrouvait que le pentafecta à un impact clinique significatif sur la survie sans récidive à 36 mois.

Conclusion

Notre étude confirme que ce pentafecta est reproductible, que sa validation augmente avec l’expérience du chirurgien et impact les résultats oncologiques à court et moyen termes. Le critère utilisé « nombre de ganglions prélevés supérieur à 16 » reste discutable. Une évaluation avec 5 ans de recul sera nécessaire pour valider définitivement l’utilisation du pentafecta.




 




Fig. 1
Fig. 1. 

Pourcentages de validation des différentes critères du pentafecta.




Fig. 2
Fig. 2. 

Survie globale à 36 mois.




Fig. 3
Fig. 3. 

Impact de la courbe d'apprentissage.





Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2020 
Publié par Elsevier Masson SAS.