Validation du score prédictif S.T.O.N.E Score sur l’absence de calcul résiduel en urétérorénoscopie (URS) souple

25 novembre 2016

Auteurs : F. Richard, J. Marguin, L. Balssa, E. Chabannes, G. Guichard, S. Bernardini, H. Bittard, F. Kleinclauss
Référence : Prog Urol, 2016, 13, 26, 684
Objectifs

L’objectif de l’étude est de valider un outil prédictif récemment publié : le S.T.O.N.E Score, permettant pour chaque patient, de prédire de l’efficacité de l’URS souple laser.

Méthodes

Via des coupes axiales scannographiques préopératoires le S.T.O.N.E score évalue 5 paramètres : S (Size ) : taille, T (Topographie) : localisation du calcul, O (Obstruction) : obstruction, N (Number ), nombre de calcul, E (Evaluation of Hounsfield Units ) densité du calcul en unités Hounsfield. Une note de 1 à 3 points est attribuée aux 5 modules. 517 procédures ont été évaluées de manière rétrospective, le S.T.O.N.E score calculé et corrélé avec la persistance ou l’absence totale de fragment résiduel après URS (SFR pour Stone Free Rate ).

Résultats

Le S.T.O.N.E Score moyen retrouvé était de 9,054±1,73 pour un taux de SFR global à 76,3 %. Après analyse statistique, l’aire sous la courbe ROC est de 0,685 IC95 %=[0,538 ; 0,833]. Un S.T.O.N.E Score9 est prédictif d’un taux de SFR de 83 % (Fig. 1). Dans notre étude, un seuil strictement inférieur à 9 est associé à un taux de SFR de 91,4 %. Comparativement un S.T.O.N.E Score préopératoire strictement supérieur est associé à un taux de SFR très significativement différent de 67,8 % (p <0,001).

Conclusion

Le S.T.O.N.E Score permet de prédire de manière fiable et significative le paramètre SFR en URS souple dans notre centre, un S.T.O.N.E Score8 étant associé à un taux de SFR supérieur à 90 %.




 




Fig. 1
Fig. 1. 

S.T.O.N.E score : courbe receiver operator curve (ROC) (AUC=0,685).





Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs n'ont pas précisé leurs éventuels liens d'intérêts.






© 2016 
Publié par Elsevier Masson SAS.