Valeur pronostique de Caveolin-1 dans le cancer de prostate : une étude multicentrique internationale

25 novembre 2015

Auteurs : R. Mathieu, I. Lucca, A. Mbeutcha, C. Seitz, P. Karakiewicz, M. Sun, F. Montorsi, A. Briganti, M. Rouprêt, B. Robinson, E. Xylinas, S. Shariat
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 741-742
Objectifs

Notre objectif était de valider Caveolin-1 comme marqueur pronostique indépendant de récidive biologique dans une cohorte multicentrique internationale de patients traités par prostatectomie radicale (PR).

Méthodes

L’expression de Caveolin-1 a été évaluée par immunohistochimie sur un TMA composé des échantillons tumoraux issus de pièces de PR de 3117 patients traités pour un cancer de la prostate (PCa) dans cinq institutions. L’association entre expression de Caveolin-1 et récidive biologique a été évaluée par un modèle de régression de Cox en analyse uni- et multivariée. La survie sans récidive a été calculée selon la méthode de Kaplan-Meier et les courbes comparées par test du log rank. Les performances des modèles pronostiques ont été évaluées par l’indice de concordance d’Harrell (C-index).

Résultats

Caveolin-1 était exprimé dans 20,6 % des cas et associé à un score de Gleason élevé (p =0,002) et à la présence de métastases ganglionnaires (p =0,05). Avec un suivi médian de 38 mois (IQR 21–66), une récidive biologique a été observée pour 617 (19,8 %) patients. Caveolin-1 était un facteur prédictif indépendant de récidive biologique en analyses multivariées (HR=1,21, p =0,037). L’inclusion de Caveolin-1 dans un modèle de prédiction de la récidive biologique incluant des facteurs pronostiques standards n’améliorait pas les performances du modèle. Dans les analyses en sous-groupe, l’expression de Caveolin-1 était associée à une récidive biologique chez les patients avec des caractéristiques pathologiques favorables (pT2pN0 et le score de Gleason=6) (p =0,009).

Conclusion

L’expression de Caveolin-1 est associée à des caractéristiques pathologiques défavorables dans le CaP et au risque de récidive biologique BCR après prostatectomie radicale. Cependant, sa valeur pronostique est limitée comparé aux facteurs pronostiques standards. D’autres investigation sont nécessaires afin d’évaluer son intérêt spécifique chez certains patients.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.