Valeur diagnostique du test de Stamey dans les prostatites chroniques.

16 juillet 2001

Mots clés : infection génitale, Prostatite, examen d'urine
Auteurs : Sibert L, Grise P, Boillot B, Loulidi S, Guérin JG
Référence : Prog Urol, 1996, 6, 107-112
BUTS: Analyse et précisions techniques de l'examen cytobactériologique avec recueil fractionné des urines décrit par Stamey, méthode de référence pour l'évaluation et le diagnostic bactériologique des prostatites chroniques bactériennes, mais dont la réalisation pratique est rarement détaillée dans la littérature. METHODES: L'épreuve de Stamey est basée sur l'analyse comparative des échantillons d'urine représentatifs de l'urètre, de la vessie et des sécrétions prostatiques obtenues par massage prostatique. Cette méthode permet de mettre en évidence des germes dans les urines ou les sécrétions prostatiques en cas de prostatites bactériennes, au contraire des prostatites non bactériennes et des prostatodynies. Les conditions de prélèvement nécessitent une vessie suffisamment remplie et doivent être réalisées de façon rigoureusement stérile. Le premier temps de l'examen ne doit pas être précédé d'un écouvillonnage urétral, les échantillons d'urines doivent avoir un volume d'urine bien précis. Les sécrétions prostatiques sont obtenues par massage prolongé de chaque lobe prostatique. RESULTATS: Les prostatites bactériennes se traduisent par la présence de germes dans les sécrétions prostatiques et U3, en quantité largement supérieure à ce qui pourrait être trouvée dans les autres échantillons. En cas d'infection urinaire basse, le test doit être renouvelé après désinfection des urines vésicales. Le rôle pathogène des germes Gram positif est conditionné par un isolement à titre élevé et à plusieurs reprises. Le rôle pathogène de Ureaplasma urealytycum et Chlamydiae trachomatis est plus discuté. Le rôle de Trichomonas vaginalis est peu probable, la prostatite mycosique est très rare. La spermoculture est inférieure au test de Stamey dans le diagnostic des prostatites. CONCLUSION: Le diagnostic de prostatite chronique est peu aisé en raison de l'absence de symptomatologie clinique typique, de signes échographiques spécifiques, et de l'interprétation parfois difficile des résultats des cultures. Le test de Stamey est l'examen diagnostique de référence sous réserve d'une méthodologie rigoureuse.