Valeur des biopsies prostatiques dans la cartographie tumorale

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, Tumeur, Biopsie
Auteurs : Salomon L, Colombel M, Patard JJ, Lefrere-Belda MA, Bellot J, Gasman D, Hoznek A, Chopin D, Abbou CC
Référence : Prog Urol, 1998, 8, 217-222
BUTS : Outil diagnostique, les biopsies prostatiques sont également utilisées comme éléments pronostiques avant prostatectomie radicale. Leur localisation au sein de la glande prostatique est un de ces critères pronostiques. Nous avons comparé la localisation des biopsies prostatiques positives avec celle de la tumeur après prostatectomie radicale afin d'étudier la valeur de ce facteur pronostique et la manière de l'améliorer.
MATERIEL ET METHODES : De 1988 à 1996, 166 tumeurs prostatiques localisées traitées par prostatectomie radicale ont été diagnostiquées par 6 biopsies endorectales systématisées échoguidées et 3 biopsies médianes supplémentaires pratiquées de la base à l'apex prostatique. La localisation des biopsies positives a été comparée à celle de la tumeur au sein de la glande prostatique.
RÉSULTATS : Sur les 996 biopsies en sextant réalisées, 331 (33%) sont positives soit 1,99 biopsies par prostate. 92 (19%) biopsies médianes sont positives. Les 331 biopsies en sextant positives correspondent à une localisation tumorale au sein de la prostate avec une spécificité de 81,5%, une sensibilité de 39,4%, une valeur prédictive positive (VPP) de 83,3%, une valeur prédictive négative (VPN) de 36,4% et une précision de 52%. Pour les 3 biopsies médianes, la sensibilité est de 70,3%, la spécificité de 91,6%, la VPP de 61,9%, la VPN de 94%, la précision de 82%. Le poids de la prostate (prostates de moins et de plus de 45 gr), influence ces résultats puisque la VPP diminue de 90,8% à 76,1% alors que la VPN augmente de 32,9% à 37,8%.
CONCLUSION : Avoir des biopsies négatives dans une zone prostatique après 6 biopsies randomisées ne préjuge pas de l'absence de tumeur dans cette zone et ne peut être utilisé comme élément pronostique avant prostatectomie radicale pour la conduite thérapeutique. Le fait d'avoir des biopsies négatives dans une zone prostatique doit être interprété en tenant compte du poids de la prostate. Les 3 biopsies médianes sont plus précises et sont moins influencées par le poids prostatique.