Valeur des biopsies dans la stadification du cancer de prostate avant prostatectomie radicale

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, Tumeur, Biopsie, histo-pronostic
Auteurs : Salomon L, Hoznek A, Lefrere-Belda MA, Bellot J, Chopin D, Abbou CC
Référence : Prog Urol, 1998, 8, 969-976
Le diagnostic de cancer de prostate est affirmé par l'analyse des biopsies de prostate. En cas de cancer de prostate localisé où une prostatectomie radicale peut être proposée comme traitement curatif, ces mêmes biopsies, reflets directs du cancer, peuvent apporter des éléments pronostiques importants: ces éléments permettent de préciser la stadification tumorale , de mieux sélectionner les patients et de guider les techniques chirurgicales afin d'améliorer les résultats anatomopathologiques post-opératoires que ce soient en diminuant le nombre de tumeurs pT3 (extraprostatiques) que le taux de marges d'exérèse positive. Seuls les éléments péjoratifs sont un bon reflet du caractère extraprostatique de la tumeur: un score de Gleason supérieur à 7, l'existence d'un envahissement extracapsulaire, d'un engainement périnerveux, d'un envahissement des vésicules séminales, de 66% de biopsies positives sont en faveur d'une tumeur extraprostatique. En revanche, l'existence d'éléments a priori de bon pronostic comme un score de Gleason faible, une biopsie sur six positive, un faible envahissement des biopsies ne permettent pas d'affirmer la présence d'une tumeur peu agressive, intraprostatique (pT2). Dans l'avenir, on peut envisager que d'autres critères pronostiques seront découverts qui permettront d'affirmer avec plus de précision le caractère intra ou extraprostatique des tumeurs prostatiques au stade localisé.