Utilisation de la TEP Choline en 2019 : expérience monocentrique

25 novembre 2019

Auteurs : K. Kaulanjan, S. Beurrier, Y. Neuzillet, C. Radulescu, E. Lestanc, T. Lebret
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 698
Objectifs

Le bilan d’extension du cancer de la prostate repose sur la tomodensitométrie thoraco-abdomino-pelvienne et la scintigraphie osseuse. La tomodensitométrie par émission de positrons (TEP) a montré son efficacité dans la détection de lésions locales ou à distance. Notre objectif est d’évaluer l’utilisation en pratique clinique de la TEP marquée à la Fluorocholine (18FTDM/TEP) au sein d’un centre de haut volume.

Méthodes

Nous avons inclus rétrospectivement, tous les patients présentant un cancer de prostate ayant eu une 18FTDM/TEP au sein du service de médecine nucléaire de notre centre. Les patients non suivis en urologie dans l’établissement étaient exclus. Les caractéristiques de la tumeur ainsi que le contexte de réalisation de la 18FTDM/TEP étaient précisés. Nous avons alors défini six situations cliniques différentes ; les cancers de prostate localisés, les cancers de prostates localement avancées, les récidives biologiques, les cancers de prostate métastatiques hormono-naïf (CPSC), les cancers hormono-résistants non métastatiques (CPRC M0) et les cancers hormono-résistants métastatiques (mCRPC).

Résultats

De janvier 2011 à décembre 2017, 639 patients suivis pour un cancer de prostate ont eu une 18FTDM/TEP. L’âge moyen était de 68,49 ans [43–96]. Le PSA moyen au diagnostic était de 12,48ng/mL [0,8–700]. Parmi les tumeurs évaluées par 18FTDM/TEP, 30,1 % étaient de score ISUP4. Les indications de 18FTDM/TEP ont été l’évaluation de cancers localisés, cancers localement avancés et les CPSC et CPRC dans 115 (18 %), 119 (18,6 %), 43 (6,7 %) et 32 (5 %) cas. Les indications conformes aux recommandations, c.-à-d. en situation de récidive biologique, comptaient 298 (46,7 %) cas (Tableau 1).

Conclusion

La 18FTDM/TEP n’est actuellement pas recommandée dans l’évaluation initiale du cancer de la prostate. Cependant, en pratique clinique, 43,3 % tomodensitométrie par émission de positrons marquées à la Choline sont réalisées en situation de prise en charge initiale. Les résultats oncologiques des décisions thérapeutiques prises à partir du résultat du TEP-TDM méritent donc d’être évalués prospectivement.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.




Tableau 1 - Caractéristiques des patients en fonction du stade clinique et de l'histoire du cancer de prostate.



Légende :
CaP : cancer de prostate ; PSA : prostate specific antigen ; ISUP : International Society of Uropathology ; CPSC : cancer de prostate hormonosensible ; CPRC : cancer de prostate résistant à la castration ; N+ : présence de nÅ“ud lymphatique atteint ; M : métastase ; PSA moyen TEP : PSA au moment de la réalisation de la TEP.







© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.