Utilisation de la graisse péri-rénale du donneur pour analyser la fonction/dysfonction endothéliale du transplant rénal

25 novembre 2019

Auteurs : R. Boissier, B. Gondran-Tellier, P. Francois, M. Meunier, S. Simoncini, L. Lyonnet, T. Legris, L. Arnaud, J. Magalon, L. Giraudo, F. Dignat-George, S. Burtey, G. Karsenty, E. Lechevallier, F. Sabatier, P. Paul
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 673
Objectifs

Bien que les donneurs à critères ont permis d’augmenter significativement l’apport de transplant rénaux, l’impact du contexte (DCE) sur la fonction d’un transplant rénal est majeur. L’objectif de ce travail était d’utiliser la graisse péri-rénale autologue et son contingent endothélial, pour évaluer la fonction endothéliale du transplant rénal et identifier les paramètres associés à une reprise lente/retardée de fonction du transplant rénal.

Méthodes

Étude prospective monocentrique incluant 47 transplants rénaux+graisse péri-rénale issus de 37 donneurs cadavériques (20 DCE, 17 DC optimaux) et 10 donneurs vivants (DV) prélevés entre 2015 et 2018. Le protocole a reçu l’accord de l’Agence de biomédecine (ABM) et respectait les dispositions de la Loi Jardé. La fraction vasculaire stromale isolée à partir du tissu adipeux péri-rénal (FVS-TAP) était obtenue par digestion enzymatique de la graisse péri-rénale. L’analyse de la FVS-TAP a inclus : une détermination des sous-types cellulaires en cytométrie de flux (CD45, 90, 34, 144), une analyse transcriptomique Rna-seq, une analyse de fonctionnalité endothéliale par Matrigel et Spheroide.

Résultats

Il existait une importante variabilité inter-individuelle de la distribution de leucocytes, cellules endothéliales, stromales et péricytes entre les FVS-PAT. La proportion de cellules stromales était significativement inférieure pour les DCE (5,6 %) vs DCO et DV (9,9 %, p =0,04) et inversement corrélée à l’âge du donneur (p =0,03).

L’expression de CD144 dans la FVS-PAT était significativement augmentée chez les DCE. L’approche globale RNA-seq a identifié un profil spécifique de la FVS-PAT des DCE caractérisé par la surexpression de chemokines inflammatoires et de marqueurs d’activation endothéliale. Il existait une tendance en faveur d’une diminution de la fonction endothéliale (Matrigel et Spheroide) dans les FVS-PAT issus de DCE.

Conclusion

Grâce à l’analyse de la FVS-PAT, nous avons mis en évidence un profil cellulaire, transcriptomique et vasculogénique spécifique au DCE : sous-expression de cellules stromales, hyperexpression de CD144 et de marqueurs inflammatoires et activation endothéliale, ainsi qu’une tendance en faveur d’une altération de la fonction endothéliale.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.