Urodynamic and clinical aspects of ileal low pressure bladder substitutes.

16 juillet 2001

Mots clés : replacement ileocystoplasty, detubulized enterocystoplasty, outcome, Urodynamics
Auteurs : Casanova GA, Springer P, Gerber E
Référence : Br J Urol, 1993, 72, 728-735
Vingt-trois patients porteurs d'entéro-cystoplastie de remplacement iléale après cystectomie pour cancer de vessie invasif ont été évalués cliniquement et urodynamiquement 3 à 38 mois après intervention. Les résultats urodynamiques ont été comparés aux données cliniques. Après rééducation mictionnelle des patients, le volume mictionnel moyen s'est stabilisé à 350 ml 6 à 9 mois après intervention. La fréquence des mictions était de 3 à 5 fois par jour et de 1 à 2 fois par nuit. La capacité fonctionnelle maximale (volume maximal émis) était aux environs de 490 ml. 91% des patients étaient continents de jour 18 mois après intervention et 82% étaient continents de nuit. La miction était sans problème, avec un débit urinaire maximal de 25 ml/sec en moyenne et une durée moyenne de miction de 50 sec. Le volume mictionnel moyen des entérocystoplasties était de 50% du volume mesuré par cystomètrie; la capacité fonctionnelle moyenne (volume maximal émis) était de 80% du volume mesuré par cystométrie. La pression de base moyenne était < 20 cm H2O à partir du 3ème mois post-opératoire. Onze des 23 patients avaient des contractions de l'entérocystoplasties (en moyenne 30 cm H2O) apparaissant à 55-76% de la capacité cystomètrique maximale, soit à environ 90% de la capacité fonctionnelle maximale. Ces pics de pression étaient sans conséquence clinique ou radiologique. La capacité fonctionnelle du réservoir utilisant seulement 40 cm de grêle pour sa confection a augmenté au cours du temps et les résultats cliniques sont excellents.