Urétroplastie en muqueuse appendiculaire libre. Etude expérimentale préliminaire sur les greffons libres de muqueuse digestive.

16 juillet 2001

Mots clés : malformation de la voie urinaire inférieure, hypospade, uréthroplastie, greffon muqueux, expérimentation animale
Auteurs : Lebret T, Gobet F, Dallaserra M, Mitrofanoff P
Référence : Prog Urol, 1994, 4, 240-247
Les différents tissus utilisés en greffes libres dans les urétroplasties engendrent un taux important de fistules et de sténoses. La recherche d'un nouveau substitut plus performant a poussé les auteurs à étudier la possibilité d'utiliser une nouvelle muqueuse : la muqueuse appendiculaire. La taille et la structure cylindrique de l'appendice, sa facilité de prélèvement, en font un substitut urétral original et adapté. La plupart des animaux ne possédant pas d'appendice, un modèle animal de greffe libre sous-cutanée de muqueuse colique a été étudié. Une colectomie transverse segmentaire a été réalisée chez 16 rats. La muqueuse a été strippée puis greffée en sous-cutané. Cette muqueuse, trois à six semaines après l'intervention, reste parfaitement vivante chez 11 rats. Sa fixation permet une meilleure prise de greffe. L'analyse histologique a permis de constater que l'épithélium conserve ses stigmates digestifs: monostratifié, pavimenteux et sécrétant. Les résultats de cette étude préliminaire sont très encourageants pour continuer les études expérimentales sur les urétroplasties de muqueuse appendiculaires libre. Une application pratique est attendue dans la correction des hypospades sévères ou des sténoses urétrales étendues.