Urethral catheter removal prior to hospital discharge following radical prostatectomy.

16 juillet 2001

Mots clés : radical prostatectomy
Auteurs : Coogan CL, Little JS, Bihrle R, Foster RS
Référence : Urology, 1997, 49, 400-0
BUTS : Evaluer la faisabilité d'une ablation à J4, du cathéter urétral après prostatectomie radicale. PATIENTS ET METHODES : 58 patients consécutifs traités par prostatectomie radicale pour cancer de prostate ont eu une cystographie au troisième ou quatrième jours post-opératoires avec ablation de la sonde vésicale. Tous les dossiers ont été revus, les patients ont été contactés par téléphone pour évaluation de la continence. RESULTATS : 51 patients (87,9%) ont une cystographie à J3. La cystographie révélait une absence de fuite dans 37 cas (72,5%), une fuite minime de l'anastomose dans 12 cas (23,5%) et une fuite importante au niveau de l'anastomose dans 2 cas (3,9%). La sonde a été retirée entre le 3ème et le 6ème jour post-opératoire (moyenne 4,1 jours). 8 patients ont eu des complications post-opératoires: infection de parois (3), hématurie (2) nécessitant un nouveau sondage pneumothorax (1), phlébite (1)7 sténose du col vésical (1). La continence était satisfaisante dans 86% des cas avec un recul post-opératoire de 17,4 mois. 3 patients ont eu un sphincter artificiel. CONCLUSIONS : Il est possible de retirer précocement la sonde vésical après prostatectomie radicale sans augmenter la morbidité post-opératoire.