Une image à retenir

08 juillet 2006

Mots clés : image, PSA, cancer de prostate, Pronostic
Auteurs : Jacques Irani
Référence : Prog Urol, 2006, 16, 2, 197
Contexte : La valeur pronostique du temps de doublement du PSA (PSADT) dans le cadre du cancer prostatique s'affirme au fil des publications. Cependant, le calcul n'est pas simple et requiert des algorithmes informatiques en raison du mode non-linéaire de l'augmentation du PSA. Un outil de mesure simple serait d'une grande aide au praticien dans la pratique quotidienne.
Conclusions : Les auteurs présentent un outil graphique simple pour estimer le PSADT sur la base de 2 mesures de PSA.
L'image : Le graphe montre la relation PSADT en fonction de plusieurs valeurs de l'intervalle t entre 2 mesures de PSA.
Par exemple, pour un homme ayant une augmentation du PSA de 4,5 à 7,2 ng/mL en 3 mois, le rapport des PSA, -soit 7,2/4,5- est de 1,6, ce qui correspond à un PSADT de 4 mois sur le graphe.

Ce graphe permet une évaluation acceptable et simple du PSADT si l'accès Internet n'est pas évident. Une des limites de ce graphe est l'impossibilité d'inclure plusieurs mesures de PSA pour une précision plus importante. Une autre est l'exclusion des intervalles supérieurs à 12 mois.