Une complication exceptionnelle de l'endopyélotomie antégrade : l'invagination urétérale (à propos d'un cas)

16 juillet 2001

Mots clés : hydronéphrose congénitale, chirurgie endoscopique, endo-pyélotomie, complication iatrogène
Auteurs : El Khader K, Koutani A, Nouri M, Ibn Attya A, Hachimi M, Lakrissa A
Référence : Prog Urol, 1997, 7, 273-276
L'endourétéropyélotomie occupe actuellement une nouvelle place dans le traitement du syndrome de la jonction pyélo-urétérale et peut apparaître comme une alternative thérapeutique de première intention. Nous rapportons un cas d'invagination urétérale après endopyélotomie antégrade pour une sténose primitive de la jonction pyélo-urétérale chez une jeune patiente avec un rein unique et responsable d'une obstruction urétérale. Dans la genèse de cette invagination, la sonde double Charrière 7/14 de modelage a probablement été un facteur favorisant. Le traitement a consisté en la résection chirurgicale de toute la zone pathologique avec anastomose urétéro-calicielle inférieure.