TUMEURS DES ORGANES GÉNITAUX EXTERNES : Epidémiologie du cancer du pénis

26 janvier 2004

Mots clés : Cancer, Tumeur, organes génitaux externes, Pénis, Épidémiologie
Auteurs : MOTTET N.
Référence : Prog Urol, 2003, 13, 5, 1237, suppl. 2
  • Le cancer du pénis n'est pas une lésion fréquente
  • Il s'agit d'une tumeur de l'homme agé de plus de 60 ans
  • Il ne semble pas exister de prédisposition génétique pour le cancer du pénis

Le cancer du pénis n'est pas une lésion fréquente, ne représentant environ que 1200 nouveaux cas par an aux USA [1]. Elle ne représente que 0,4 à 0,6% des cancers en Europe aux aux USA [2]. De plus son incidence est en diminution lente, y compris dans des pays à forte incidence comme l'Inde ou certains pays asiatiques [3].

Il s'agit d'une tumeur de l'homme âgé de plus de 60 ans, son pic d'incidence étant autour de 80 ans, mais dans les pays à forte incidence, jusqu'à 20% des patients avaient moins de 40 ans lors du diagnostic [4].

Il ne semble pas exister de données épidémiologiques françaises récentes sur le cancer du pénis.

Il ne semble pas exister non plus de prédisposition génétique pour le cancer du pénis.

Références

1. Landis S.H., Murray T., Bolden S., Wingo P.A. : Cancer statistics ; 1999 CA Cancer J. Clin., 1999 ; 49 : 8.

2. Lynch D.F., Pettaway C. : Tumors of the penis. Pp 2945-2981. In Walsh PC, Retik AB, Darracott Vaughan E, Wein AJ eds Campbell's Urology. Saunders Philadelphia 2003.

3. Yeole B.B., Jussawalla D.J. : Descriptive epidemiology of the cancers of male genital organs in greater Bombay. Indian J. Cancer, 1997 ; 34 : 30-39.

4. Horenblas S. : Epidemiology and etiology of squamous cell carcinoma of the penis. In Horenblas S ed: the mangement of penis squamous cell carcinoma, a retrospective and prospective study. Thesis, Universiteit van Amsterdam, 1993 : 21.