Tumeur neuro-endocrine maligne de vessie : une entité à ne pas méconnaître

16 juillet 2001

Mots clés : Vessie, tumeur rare
Auteurs : Navarra S, Pfister C, Gobet F, Cappèle O, Planet M, Grise P
Référence : Prog Urol, 1999, 9, 129-132
Les auteurs rapportent le cas d'une tumeur neuro-endocrine primitive maligne de vessie. Cette tumeur rare au niveau de la vessie comporte des caractéristiques morphologiques et immuno-histochimiques communes aux tumeurs neuro-endocrines retrouvées dans d'autres organes. L'urologue ne doit pas méconnaître cette entité anatomo-pathologique qui doit bénéficier d'une prise en charge multidisciplinaire.