Trois biopsies ciblées par fusion d’image IRM – échographie sont-elles suffisantes pour diagnostiquer un cancer de la prostate en présence d’une image IRM prostatique suspecte et isolée ? Résultats de l’étude prospective multicentrique...

25 novembre 2015

Auteurs : N. Barry Delongchamps, D. Portalez, E. Bruguière, O. Rouvière, B. Malavaud, C. Escourrou, G. Fiard, G. Pagnoux, J. Descotes, M. Roumiguié, P. Mozer, R. Renard-Penna, M. Thoulouzan, N. Hohn, F. Cornud
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 831
Objectifs

Évaluer la non-infériorité de 3 biopsies ciblées (BC) par fusion d’image IRM-échographie par rapport à 10–12 biopsies systématisées (BS) pour diagnostiquer un cancer de la prostate chez les patients ayant une image prostatique suspecte isolée détectée en IRM multiparamétrique.

Méthodes

Les patients naïfs de biopsie, ayant un PSA entre 4 et 20ng/mL, un toucher rectal non suspect, et une image unique suspecte de cancer en IRM multiparamétrique de la prostate (score PIRADS3), ont été inclus. Tous les patients ont eu 10–12 BS en insu du résultat de l’IRM, suivies de 3 BC réalisées par un deuxième opérateur. Le critère d’évaluation principal était le taux de détection global de cancer. Le seuil de non-infériorité a été fixé à–5 %. Le critère d’évaluation secondaire était le taux de détection de cancers significatifs (score de Gleason>3+3 ou longueur maximale de cancer>5mm).

Résultats

Cent huit patients ont été inclus. L’âge médian [IQR] était de 65 [60–69] ans, le PSA médian de 7,3 [5,6–10,4] ng/mL et le volume prostatique médian de 46 [36–62] mL. Un cancer a été diagnostiqué chez 75 (69 %) patients. Treize patients ont été exclus de l’analyse « per protocole » (PP) en raison de déviations au protocole. Les BS et BC ont détecté un cancer chez 66 (61,1 %) et 61 (56,5 %) patients. La non-infériorité n’a pas été observée sur la population globale et en PP (Fig. 1). Un cancer significatif a été détecté chez 26 (24,1 %) et 30 (27,8 %) patients avec les BS et les BC. La non-infériorité a été observée sur la population globale et en PP (Fig. 1).

Conclusion

Dans la population étudiée, la non-infériorité des BC pour la détection globale du cancer n’a pas pu être démontrée. Elle a été néanmoins montrée pour la détection des cancers cliniquement significatifs.




 




Fig. 1
Fig. 1. 





Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.