Transplantectomies rénales : techniques chirurgicales et résultats. A propos de 60 patients.

16 juillet 2001

Mots clés : Transplantation rénale, Transplantectomie
Auteurs : Descotes JL, Voirin L, Bayle F, Rambeaud JJ, Faure G
Référence : Prog Urol, 1993, 3, 627-636
La néphrectomie d'un greffon rénal non fonctionnel après transplantation rénale est une intervention délicate que nous évaluons à partir de l'analyse rétrospective de 60 patients. L'étude de la littérature nous permet de mieux codifier l'indication thérapeutique, le choix du moment de l'acte chirurgical et la technique opératoire. Dans les formes "tardives", la voie sous-capsulaire, en simplifiant l'intervention, constitue un facteur important de la diminution de la morbidité de celle-ci. Les transplantectomies "précoces" sont souvent plus graves en raison de la fragilité de l'opéré récent, et de l'immuno-suppression responsable de complications infectieuses fréquentes. Elles ne doivent donc pas être retardées lorsque l'on est assuré de la perte définitive de la valeur fonctionnelle du greffon.