Transplantation rénale robotique « sans incision » : insertion du rein par voie vaginale avec reconstruction vaginale endocorporelle

25 novembre 2015

Auteurs : N. Doumerc, M. Roumiguie, J. Beauval, M. Soulié, L. Rostaing, P. Rischmann, X. Gamé, N. Kamar, F. Sallusto
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 866-867
Objectifs

Description de la technique de transplantation rénale par voie laparoscopique robot assistée avec insertion du rein par voie vaginale nous permettant de réaliser une chirurgie « scarless ».

Méthodes

Nous présentons le cas d’une patiente de 50ans, ayant présenté une poly-angéite auto-immune il y a 3ans avec pour conséquence la mise sous hémodialyse. Transplantation rénale réalisée chez une patiente aux axes vasculaires dépourvus de calcifications. Utilisation d’un robot Da-Vinci Si HD 4 bras avec mise en place de trocarts en W. Un trocart de 12mm en fosse iliaque gauche pour l’aide opératoire. Le premier temps consistera en la préparation du site opératoire avec décollement de la gouttière pariéto-colique gauche, création de la loge rénale, suspension de l’utérus après avoir décollé la vessie et disséqué les axes iliaques.

Résultats

Insertion du rein par voie endovaginale après incision du cul de sac postérieur. Fermeture du vagin au V-Lock® 3/0. Anastomose veineuse puis artérielle au Prolène® 5/0 tout en monitorant la température du rein grâce à une sonde thermique. Déclampage du rein et anastomose urétéro-vésicale selon la technique habituelle de Lich-Gregoire. Le rein sera extrapéritonisé partiellement de manière à diminuer le risque de lymphocèle.

Durée opératoire de 210mn. Pertes sanguines 100cm3. EVA en postopératoire à 0 avec lever et marche dès le lendemain de la chirurgie. Reprise de la fonction rénale précoce avec une diurèse à 1,5L à j1 chez une patiente initialement anurique. Doppler rénal strictement normal à j1. Durée d’hospitalisation de 10jours.

Conclusion

La transplantation rénale laparoscopique robot assistée chez la femme avec insertion du rein par voie vaginale est une chirurgie en voie de développement et présente de nombreux avantages notamment en termes de douleurs postopératoires, de réduction du risque de lymphocèle et bénéfice esthétique. Une série sera très prochainement présentée.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.