Transplantation rénale itérative.

16 juillet 2001

Mots clés : Transplantation rénale, transplantations itératives
Auteurs : Chartier-Kastler E, Saad H, Mouquet C, Rudelle E, Benalia H, Luciani J, Bitker MO, Chatelain C
Référence : Prog Urol, 1993, 3, 621-626
D'octobre 1987 à juin 1992, alors que 359 greffes étaient réalisées, 25 patients, ayant à ce jour plus de six mois de recul, ont bénéficié d'une retransplantation rénale: 23 pour une deuxième greffe et 2 pour une troisième. La pathologie initiale était glomérulaire pour 17 malades et interstitielle pour 6. L'âge moyen des patients lors de leur transplantation itérative était de 36,9 années (20 à 53 ans). La durée de survie moyenne du premier greffon était de 3 ans et 10 mois (1 semaine à 10 ans). Les causes de perte du premier greffon peuvent se regrouper ainsi: rejet aigu (n = 5), rejet chronique (n = 14), échec chirurgical (n= 5) ou sepsis (n = 1). Le traitement immunosuppresseur était conventionnel chez 9 patients alors que 16 patients (64%) recevaient une quadrithérapie incluant de la Ciclosporine. La survie actuarielle des patients et des greffons à un an est respectivement de 100 et 92%. Vingt trois greffons sont actuellement fonctionnels, avec un suivi moyen de 22,7 mois (1 semaine à 5 ans). Le taux moyen de la créatinine est de 136,4 ± 65 mmol/l (59 à 298 mmol/l). Dix patients ont fait un rejet dans un délai moyen de 18,6 jours (6 à 30 jours) et 2 ont fait 2 rejets avant 4 mois. Ces résultats mettent en relief le faible taux de complications post-opératoires chirurgicales et immunologiques dans ce groupe de patients dont les résultats à distance sont au moins comparables à ceux des premières transplantations dans notre groupe.