Transplantation rénale ABO incompatible : existe t-il un risque hémorragique majoré ?

25 novembre 2015

Auteurs : T. Benoit, F. Sallusto, M. Roumiguié, J. Beauval, B. Malavaud, M. Soulié, P. Rischmann, N. Doumerc, X. Game
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 763
Objectifs

Évaluer le risque hémorragique des transplantations rénales ABO incompatibles suite à une néphrectomie sur donneur vivant (DV).

Méthodes

Une étude rétrospective portant sur les transplantations rénales non cadavériques a été menée dans un centre hospitalo-universitaire. Les complications hémorragiques et la nécessité de transfusion per- et postopératoires ont été colligées. Une analyse en fonction du caractère ABO compatible/incompatible, des complications hémorragiques fut réalisée. Les valeurs qualitatives et quantitatives étaient comparées par un test de Chi2 et un test de Student pour l’analyse univariée, ensuite une régression logistique était réalisée. Le seuil de significativité utilisé était p 0,05.

Résultats

Entre 2006 et 2014, 195 patients avaient des données per- et postopératoires exploitables et 40 (20,5 %) ont eu une transplantation ABO incompatible. L’âge moyen des patients transplantés était de 45±14,3ans. Il y avait 124 (63,5 %) hommes et 71 (36,5 %) femmes. Les complications hémorragiques ayant nécessité une reprise chirurgicale étaient significativement plus élevées dans le groupe ABO incompatible par rapport au groupe ABO compatible (10 % vs 3,2 %, p <0,05), ainsi que le recours à la transfusion en postopératoire (72,5 vs 33,5 %, p <0,001) (Tableau 1). Après régression logistique avec l’âge ainsi que le sexe du receveur, le nombre de transplantations antérieures et la compatibilité HLA donneur–receveur, l’incompatibilité ABO apparaissait comme un facteur indépendant associé à la nécessité de transfusion (per- et postopératoire) (OR=6,24, IC95 % : 2,78–15,03, p <0,001).

Conclusion

Dans notre série de 40 transplantations rénales à partir de donneurs vivants ABO incompatibles, le risque hémorragique avec nécessité de transfusion était majoré par rapport aux transplantations ABO compatibles.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.




Tableau 1 - Analyse univariée concernant les complications hémorragiques et du recours à la transfusion.









© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.