Traitement probabiliste de l'infection urinaire en chirurgie urologique

16 juillet 2001

Mots clés : infection urinaire, antibiothérapie
Auteurs : Corsia G, Van Glabeke E, Conort P, Faure E, Di Maria S, Richard F
Référence : Prog Urol, 1999, 9, 1017-1022
La mise en route d'une antibiothérapie probabiliste est justifiée en urgence devant une infection urinaire fébrile ou pour raccourcir la période préopératoire chez un patient infecté et hospitalisé. La prise en compte de la sévérité de l'infection, de son origine (communautaire ou nosocomiale), des caractères morphologiques du (ou des) germe(s) à l'examen direct et des données de la bandelette urinaire permet de choisir l'antibiothérapie la mieux adaptée en attendant les résultats de l'antibiogramme.