Traitement endoscopique du reflux vésico-urétéral par injections de téflon

16 juillet 2001

Mots clés : malformation de la voie urinaire supérieure, Reflux vésico-urétéral, opération anti-reflux, chirurgie endoscopique, téflon
Auteurs : Mourad S, Wahab Elkasaby AW, Laberge I, Gelet A, Taha A, Homsy Y
Référence : Prog Urol, 1994, 4, 391-397
Il s'agit d'une étude rétrospective multicentrique portant sur 124 patients porteurs d'un reflux vésico-rénal et traités par injection de polytetrafluoréthylène (téflon). Le reflux était bilatéral dans 71 cas et unilatéral dans 53 cas. Au total 195 uretères ont été traités. Il s'agissait d'un reflux primaire dans 94 cas (143 uretères), ou secondaire dans 30 cas (52 uretères). 118 uretères (60,5%) ont été traités avec une seule injection. Dans 77 cas, deux ou trois injections ont été réalisées. avec une disparition du reflux dans 46 cas (23,6%). Au total, le taux de guérison a été de 84,1%. Les échecs, représentant 31 uretères (15,9%) ont été traités par réimplantation. Le recul post-traitement est compris entre 1 et 4 ans. Dans cette étude nous avons analysé les résultats du traitement en fonction du grade et du type de reflux, ainsi que de la technique utilisée. Les causes possibles d'échec et les complications éventuelles ont été discutées.